Accueil Bgayet Des projets inscrits au profit des villages

APC de Taourirth Ighil

Des projets inscrits au profit des villages

241

Taourirth Ighil est une commune située en zone montagneuse à près de 1 000 mètres d’altitude. Peuplée par environ 10 000 habitants, ceux-ci sont répartis variablement sur 21 villages composant cette municipalité.

A l’instar de toutes les communes situées en haute montagne, au relief difficile d’accès, la commune de Taourirth Ighil est confrontée à un sous-développement criard, en dépit des potentialités énormes qu’elle recèle, comme la richesse sylvicole avec un liège de bonne qualité. Il y a aussi le verger oléicole qui s’étend sur une bonne superficie. Ajoutons à cela, le panorama et les sites boisés et enchanteurs situés dans ces contrées perchées, lesquelles pourraient booster le tourisme de montagne.

Cette municipalité rurale compte beaucoup sur les subventions de l’Etat, lesquelles sont jugées insuffisantes pour venir à bout des difficultés et autres carences constatées dans tous les volets, surtout l’aménagement urbain.

A cet effet, les autorités communales tentent, avec les moyens dont elles disposent, d’apporter les solutions aux problèmes vécus par les habitants des différents villages. Plusieurs opérations ont été inscrites par l’APC afin de tenter un tant soit peu de combler les déficits enregistrés dans plusieurs volets. Pour renforcer l’alimentation en eau potable, l’APC projette la réalisation d’une station de pompage avec tous les équipements afférents, au village Aït Mammar.

Pour sa part, le village Iksilène, qui se trouve aux prises avec la pénurie d’eau potable, verra sa station de pompage d’eau équipée pour son bon fonctionnement. Dans le chapitre aménagement, il est projeté une opération de revêtement en béton bitumineux de la piste reliant le CW34 au village Aguemoune sur une distance de 1 200 mètres.

Le village Taguemount, pour sa part, est concerné par un projet de réalisation d’un fossé bétonné sur une distance de 250 mètres linéaires. Une opération a été également inscrite, laquelle a trait à l’extension du réseau d’assainissement du village Aït Idir sur 900 mètres linéaires. Des avis de consultations ont été lancés dernièrement par l’APC, apprend-on.
Syphax Y.