Accueil Bgayet Des villageois bloquent le chantier

DRAÂ EL-CAÏD - Transfert d’eau du barrage Ighil Emda

Des villageois bloquent le chantier

278

Des habitants du village Snadla, dans la commune de Draâ El-Caïd, bloquent, depuis plus d’une semaine, l’accès au chantier de la station du transfert des eaux du barrage Ighil Emda.

Par leur action, les villageois de Snadla entendent réitérer leur revendication portant alimentation de leurs foyers en gaz naturel. «Nous ne pouvons plus attendre ! On nous a promis à maintes fois du gaz, mais jusqu’à présent rien n’a été fait, d’où notre décision de fermer ce chantier et réitérer notre doléance», dit l’un des représentants des habitants de Snadla, rappelant que l’actuel wali leur a promis dernièrement de satisfaire leur demande.

«Il nous a promis (le wali ndlr) de lancer l’étude et de raccorder notre village au réseau du gaz naturel», rappelle-t-il. En fin de la semaine dernière, des représentants des villageois mécontents ont été reçus au siège de la wilaya par le chef du cabinet du wali.

Au terme de la rencontre, selon notre interlocuteur, «un procès-verbal résumant nos revendications a été dressé, tout en nous promettant de les prendre en charge». Néanmoins, les habitants dudit village persistent à maintenir le blocus sur le chantier de la station du transfert des eaux du barrage Ighil Emda, en empêchant les ouvriers d’y accéder. Même les déplacements du chef de daïra de Kherrata et du P/APC de Draâ El-Caïd ont été sans résultats.

Ces derniers ont été tout bonnement reconduits par les villageois, en leur faisant comprendre que leur revendication dépasse leurs prérogatives respectives. Pire que çà, le maire de la localité a même été accusé d’être «à l’origine du problème», et ce, selon eux, «en excluant notre village de la liste des bénéficiaires du gaz naturel dans le cadre des PSD de 2017.»

Ces derniers jours, selon des sources locales, d’autres habitants du village limitrophe Tizi Lakhmis sont venus grossir les rangs des manifestants pour réclamer, eux aussi, l’alimentation de leurs foyers en gaz naturel. Les habitants mécontents de ces deux villages se disent «déterminés» à maintenir la pression sur les pouvoirs publics jusqu’à satisfaction de leur revendication.»

Il est attendu, apprend-on de sources locales, que le mouvement de protestation des habitants de Snadla fassent tâche d’huile dans les villages voisins.

F. A. B.