Accueil Bgayet Désinfection des espaces publics en continu

KHERRATA - Covid-19

Désinfection des espaces publics en continu

335

Dans le cadre des mesures de lutte contre la pandémie du coronavirus, l’APC de Kherrata continue de mener des opérations de désinfection à travers tous les lieux publics afin de préserver la santé de la population. À ce sujet, le P/APC Rédouane Fennouche a déclaré : «Toutes les dispositions sont prises et tous mes moyens humains et matériels nécessaires sont mobilisés au niveau de la mairie pour que cette action de santé publique ne souffre d’aucune carence». Les équipements et le produit désinfectant, à savoir l’eau de javel, a-t-il ajouté, sont mis à la disposition des équipes du BHC.

Ces équipes, a-t-il poursuivi, sont dotées de moyens de protection pour la mise en œuvre du dispositif de prévention, en précisant que ces dernières sillonnent tous les après-midis le centre-ville, en particulier les endroits publics susceptibles de constituer des foyers de contamination. L’APC veille, assure-t-il, en permanence et suit sur le terrain le déroulement de cette campagne assurée par la cellule communale désignée à cet effet. Aussi, il a tenu à faire connaître que des mesures de prévention touchent également les différents services de l’APC qui font l’objet de désinfection à chaque fin de journée afin de garantir de meilleures conditions d’hygiène au personnel mais aussi aux administrés.

S’agissant des dispositions prises en cette conjoncture sanitaire difficile en particulier sur la vie quotidienne du citoyen de Kherrata, mais qui sont nécessaires, voire impératives parce qu’il s’agit de préserver la santé de la population, il a été constaté au centre de la ville la mise en application des directives relatives aux fermetures de locaux commerciaux décidées par les autorités, surtout les endroits et les espaces de regroupement d’un grand nombre de personnes, des lieux où le risque de contamination et de propagation de la maladie est accru, à savoir les cafés, les restaurants, le marché hebdomadaire.

Quant aux établissements et services publics indispensables – toutes activités confondues – sans oublier le secteur stratégique qui est la santé en charge de la gestion et la prise en charge la lutte contre ce fléau qui a mobilisé tout un arsenal de moyens sanitaires tant humains que matériels pour faire face à toute éventualité. Cependant, les supérettes, boulangeries, pharmacies restent ouvertes pour ne pas influer négativement sur la vie quotidienne de la population de la commune.

Toutefois, des comportements pour le moins négatifs de la part de certains consommateurs ont été remarqués ces derniers jours dans la ville. Il s’agit du rush sur la semoule de crainte de pénuries, alors que la disponibilité de cette denrée est assurée, de même que les autres produits alimentaires de première nécessité. Des mesures ont été prises par les pouvoirs publics pour assurer la protection et la préservation de la santé publique contre cette maladie virale. Cependant, le citoyen doit s’impliquer fermement à ces efforts d’éradications des risques de propagation de cette pandémie en respectant scrupuleusement les mesures de prévention et recommandations émises par les instances concernées.

S. Zidane