Accueil Bgayet Deux stades de proximité retenus

AKFADOU - Pose de gazon synthétique

Deux stades de proximité retenus

154

Située à une soixantaine de km à l’Ouest du chef-lieu de Béjaïa, la commune d’Akfadou, avec sa quinzaine de villages déshérités, patauge dans le sous-développement.

Cette municipalité de haute montagne, dont l’altitude varie entre 600 et 1 200 mètres, est dotée d’un couvert végétal dense, avec la vaste forêt qui porte son nom, qui fut l’un des bastions des Moudjahidine du temps de la guerre de libération nationale. Ainsi donc, le développement local dans cette commune est à la peine dans la mesure où la municipalité ne possède pas les ressources financières à même de booster l’économie locale, ne comptant que sur les maigres subventions de l’État.

Même si cette région féerique, densément boisée, possède un panorama à couper le souffle avec des montagnes et un littoral encore à l’état sauvage, il n’en demeure pas moins qu’elle n’arrive pas à exploiter cet atout qui pourrait, pourtant, faire d’elle l’une des destinations privilégiées des touristes nationaux et même étrangers.

Pour tenter de remédier un tant soit peu aux carences enregistrées, la commune a bénéficié de quelques projets, alors que d’autres sont en passe d’être lancés, à l’instar de la réhabilitation des terrains de proximité en les dotant du gazon synthétique. Les travaux au niveau des stades des villages Mezouara et Aït Alouane seront lancés très prochainement, assure une source locale.

Par ailleurs, les charpentes de quelques classes et logements de fonction de l’éducation se verront réfectionnées. Les écoles concernées sont celles des villages Tiniri, Imedrassen, Tizemourine, alors que celle du village Taourirt bénéficiera de l’installation du chauffage central.

S. Y.