Accueil Bgayet Du sport durant les soirées ramadhanesques

Sidi-Aïch

Du sport durant les soirées ramadhanesques

102

De nombreux tournois de football et de pétanque sont organisés amicalement durant ce mois de Ramadhan à l’initiative de l’association culturelle «Tarwa N’Tmazgha» de Sidi-Aïch, en étroite collaboration avec l’APC de Sidi-Aïch et le CSP (complexe sportif de proximité) Djerroud Beramtane de la ville éponyme. À dessein de meubler les soirées nocturnes durant ce mois sacré, une ribambelle d’activités culturelles et sportives est concoctée par les organisateurs. Ainsi, le coup d’envoi pour le tournoi de football des U15 (moins de 15 ans) est donné le vendredi soir au grand bonheur des amateurs du ballon rond.

Plusieurs équipes ont déjà vu le jour pour ainsi participer audit tournoi. Durant les premiers jours de Ramadhan, les habitants de Sidi-Aïch et des villes limitrophes y viennent encourager leurs équipes favorites dans une ambiance bonne enfant. Des sélections de jeunes issus des quartiers de la ville de Sidi-Aïch et des communes voisines comme El-Flaye, Tibane, Maala… y ont pris part.

Toutes ces rencontres se déroulent dans une ambiance conviviale, de fair-play et de solidarité. D’autres tournois sont aussi au menu desdites soirées ramadhanesques tels que le tennis de table et la pétanque. Et pour une première du genre, un tournoi de dominos pour adultes est étrenné en ce début du mois de carême. Un jeu tellement prisé qu’aucun boui-boui ne manque de ces parties interminables de dominos. «C’est dans cette optique que nous avons pensé à organiser un tournoi entièrement dédié au jeu de dominos, d’autant plus que ce jeu est de loin le favori des adultes», nous dira un membre de l’association «Tarwxa N’Tmazgha».

Quant au jeu de la pétanque, il est réservé généralement à la catégorie des personnes âgées, constituée essentiellement de fonctionnaires. En somme, le public, selon les témoignages recueillis, a apprécié ces tournois organisés par les soins de cette association. Au menu des soirées nocturnes organisées par les organisateurs, des soirées chaabi sont prévus au niveau du CSP et de la salle Youcef Abdjaoui et, à l’occasion de la Journée internationale de l’enfant qui coïncidera avec le 1er juin, une soirée sera consacrée pour les petits bambins. En somme, après une première semaine du début du Ramadhan, les habitants ont passé d’agréables moments, brisant ainsi l’inertie et le stress d’un quotidien fait de chaleur et de jeûne.

Bachir Djaider