Accueil Bgayet En attendant la fibre optique…

Taourirt Ighil

En attendant la fibre optique…

139

Les citoyens des villages Aït Idir et Aït Maâmar, relevant de la commune de Taourirt Ighil, réclament le raccordement de leurs foyers à la fibre optique. En effet, dans une missive adressée au cours de la première semaine de ce mois à Algérie-Télécom, l’operateur public, un groupe de citoyens issus de ces deux villages sollicite instamment l’inscription d’un projet d’amenée du câble de fibre optique. «Nous ne demandons pas une faveur ou un quelconque avantage indu, mais seulement une commodité qui a été installée un peu partout à travers notre circonscription et ailleurs», lit-on dans la requête.

Les rédacteurs du document soulignent que la concrétisation d’un tel investissement permettra de mettre leurs villages au diapason des autres localités et réparera, du même coup, une omission. «Équiper un village de la fibre optique et en priver un autre revient à faire sienne un plan d’investissement à deux ou plusieurs vitesses. Cela génère fatalement incompréhension et frustration chez la population qui s’estime lésée. Ceci est d’autant plus vrai pour nos villages qu’ils comptent parmi les plus déshérités de la commune», estime-t-on.

Contacté par nos soins, un responsable local d’Algérie-Télécom convient de la «légitimité» de cette requête et promet de l’étudier avec «la plus grande attention». «Nous prenons acte de toutes les demandes émanant de nos concitoyens. Nous les prendrons progressivement en charge dans le cadre de notre plan d’extension et de modernisation de nos réseaux et dans la limite de nos moyens», a-t-il déclaré en substance.

N. M.