Accueil Bgayet En attendant une prise en charge

SDE - Chutes de tension au quartier Aâmriw

En attendant une prise en charge

84

Le problème des chutes récurrentes de tension au quartier Aâmriw, dans la ville de Béjaïa, sera incessamment pris en charge. C’est du moins ce qui ressort d’un communiqué transmis à notre rédaction par la Société de distribution de l’électricité et du gaz de Béjaïa.

«Après la sortie sur le terrain de nos équipes et celle de l’APC de Béjaïa, une assiette de terrain a été dégagée pour la construction du génie civil et une étude d’exécution a été établie. Un terrain d’entente a été trouvé avec l’APC pour la réalisation du génie civil. Une fois les travaux achevés, notre concession procédera à l’équipement du poste et à la réhabilitation du réseau électrique», lit-on dans le communiqué de la SDE de Béjaïa.

Cette dernière a rappelé que ses services avaient inscrit dans leur plan d’urgence, en 2014, la création d’un poste maçonné pour régler définitivement le problème des chutes de tension, dont souffrent les habitants du quartier Aâmriw. Mais, regrette-t-on, «cela n’a pas été réalisé suite à l’opposition de quelques citoyens dudit quartier».

Au quartier Aâmriw, situé au cœur de la ville de Béjaïa, faut-il le signaler, la tension électrique est si faible que l’eau ne refroidit même pas dans le réfrigérateur. Ce problème ne date pas d’hier. Il remonte à plus d’une décennie. D’ailleurs, les habitants de ce quartier l’ont soulevé plusieurs fois et ont même recouru à des actions musclées. Mais cette fois-ci, il sera pris en charge par les services de l’APC et ceux de la SDE de Béjaïa, ce qui va grandement les soulager.
F. A. B.