Accueil Bgayet Flambée des prix

VALLÉE DE LA SOUMMAM - À la veille du Ramadhan

Flambée des prix

305

Les prix des produits alimentaires, sur lesquels s’accroît considérablement la demande des consommateurs à la veille et durant tout le mois de Ramadhan, flambent déjà. Il s’agit, entre autres, des épices, des condiments comme les olives de table et le blé concassé, appelé communément « Frik ». En effet, ces produits commencent d’ores et déjà à « envahir » les étals des grandes surfaces, des commerces et des marchés situés dans le couloir de la vallée de la Soummam pour ne citer que cette région charnière de la wilaya de Béjaïa.

Déjà, à quelques jours seulement du début du mois de carême, les prix de certains denrées ont enregistré une hausse significative, préludant d’une flambée qui ne ferait certainement pas plaisir aux ménages, qui seront appelés à consentir d’autres sacrifices durant tout ce mois de « piété » en attendant la « saignée » de la fête de l’Aïd El-Fitr. Une virée au marché hebdomadaire de Tazmalt a renseigné sur la cherté de certains produits alimentaires sur lesquels la demande s’accroît de façon exponentielle.

Comme c’est le cas pour les olives noires de table cédées à 300 DA/kg. Ce fruit oléagineux est très demandé durant le mois de Ramadhan surtout, car il entre dans la confection de plusieurs plats, à l’instar de l’olive verte dénoyautée cédée à partir de 250 DA/kg. Quant à l’olive séchée, elle caracolait dans le même marché à 400 DA/kg. «Et dire que nous sommes au fief de l’olive», ironise un père de famille accosté sur les lieux.

Le blé concassé appelés communément « Frik » a fait également son « come-back » de façon « tonitruante » avec des tarifs jugés exorbitants par les ménages présents en force, jeudi dernier, au souk de Tazmalt. À 300 DA/kg et à quelques jours de Ramadhan, ce produit consommé en plat et très demandé durant tout ce mois du jeûne s’est renchérit considérablement.

La vermicelle appelée aussi Chorba, plat utilisé par la famille algérienne durant tout le mois de carême, est cédée à partir de 80 DA/kg, quant aux raisins secs ils ont carrément poussé des ailes avec des tarifs qui vont entre 600 et 1 200 DA selon la qualité bien évidemment.

Syphax Y.