Accueil Bgayet Gestion aléatoire des déchets ménagers

Akbou

Gestion aléatoire des déchets ménagers

51

La gestion des déchets ménagers et industriels demeure toujours problématique à Akbou, pourtant l’une des communes les plus nanties au niveau national. En effet, ce lancinant problème n’arrive toujours pas à connaître son épilogue, en dépit de tous les moyens financiers dont dispose cette municipalité.

Le projet d’une déchetterie communale traîne toujours, tandis que les déchets continuent de s’entasser, notamment dans les rues de la ville. Les bacs à ordures manquent cruellement dans cette agglomération aux multiples quartiers. Ces derniers sont de petits centres urbains peuplés qui génèrent des tonnes de déchets par jour. Cependant, il y a lieu de soulever un point qui a trait aux niches existantes dans cette ville.

Ces poubelles sont installées de façon «inadaptée» puisqu’elles ne sont pas dotées d’un système de fermeture ou de couvercles à même d’éviter le débordement des ordures et leur éparpillement par les animaux errants. Ces équipements urbains, placés de façon artisanale, sont entourés de détritus. C’est le cas de la «triste» niche située au niveau de la rue «La brèche», à proximité du «CEM nouveau». Sur place, les immondices débordent sur les trottoirs, donnant une vue laide et repoussante des lieux, cela sans évoquer les miasmes et autre odeurs fétides qui s’en dégagent, en indisposant les piétons et les riverains.

«À mon sens, cette niche n’est pas aménagée dans un emplacement adéquat, pour la simple et bonne raison que cette rue est très dense en circulation piétonnière et automobile, en sus des commerces et du CEM qui sont situés à proximité. Les déchets qui s’accumulent en monticules dans cette niche donnent une vue hideuse des lieux qui empestent à des dizaines de mètres à la ronde ! A mon humble avis, ce n’est vraiment pas le lieu d’implantation d’un niche à ordures», affirme, dépité, un passant. De l’avis d’un bon nombre d’habitants de cette localité, la gestion des déchets au niveau de la commune devrait être totalement revue et prise en charge de façon efficiente, pour en finir avec cette situation qui menace la santé publique!

S. Y.