Accueil Bgayet La troisième phase lancée

BOUNOUH - ZET de Tizi Oujaâvouv

La troisième phase lancée

109

Bien que la commune soit située dans une zone montagneuse, le projet d’une zone d’extension touristique à son profit ne pourra que lui donner l’essor et le développement souhaités. Gâté par de beaux paysages, le plateau Tizi Oujaâvouv, situé à mi-chemin entre Bounouh et Bouira, présente des opportunités indéniables pour la création de centres sportifs destinés aux athlètes de haut niveau et de structures hôtelières en haute montagne.

Un plateau de 118 hectares qui peut devenir un site d’attraction et de détente pour les touristes et les visiteurs, en quête de calme, et d’acclimatation pour les sportifs. «Les études avancent bien», confiera le P/APC de Bounouh, Mohand Arezki Lounis. Et de poursuivre : «Les deux premières études de cette Zone d’expansion touristique (ZET) ont été approuvées dernièrement par la wilaya. En principe, une importante commission composée des directions concernées viendra incessamment pour le lancement de la troisième phase de l’étude globale. Une fois tout ficelé, les autres procédures seront lancées, d’autant plus que la Direction du tourisme soutient ce projet. Quant aux investisseurs, ils sont prêts à lancer leurs projets.»

Le P/APC ajoutera : «Nous comptons beaucoup sur cette zone parce qu’elle offrira de nombreuses opportunités à la commune de sortir de son enclavement et son isolement.» Mais le maire pose le problème de la route qui mène à cette zone, eu égard à ses virages dangereux et son rétrécissement à de nombreux endroits. «Ce tronçon doit subir une déviation, car il est plein de virages dangereux. Par contre, celui venant de Bouira est dans un bon état», expliquera-t-il.

Il est à noter qu’en hiver, la route est souvent fermée à la circulation à cause de la neige qui tombe en grande quantité, sachant que ce plateau est à plus de mille mètres d’altitude. Par ailleurs, il faut noter qu’après que l’Aârch Nath Helouane a nettoyé ce magnifique site, de nombreuses familles trouvent beaucoup de plaisir à s’y rendre pour passer des journées paisibles et pique-niquer sur sa belle pelouse sous l’ombre des grands pins, en été, et profiter de la neige, en hiver. «Après plusieurs journées de volontariat, nous avons non seulement nettoyé ce site mais aussi chasé tous les voyous qui rodaient dans les parages. Aujourd’hui, c’est devenu un coin paisible. Mais nous souhaitons qu’un poste de la Gendarmerie y soit implanté avant le lancement des projets retenus dans le cadre de l’investissement dans cette ZET», affirme Mohamed Belkadi, président du Comité du village Helouane.

Amar Ouramdane