Accueil Bgayet L’association SID fête son anniversaire

Créée pour aider les handicapés

L’association SID fête son anniversaire

101

L’Association pour la sensibilisation, le développement et l’intégration des personnes en situation de handicap (SID) a fêté, samedi dernier, son 6e anniversaire.

La cérémonie a eu lieu au niveau de la maison des Jeunes d’Akbou, en présence de nombreux invités, notamment des responsables locaux. «C’est une opportunité pour remercier tous ceux qui ont contribué aux différentes activités de notre association», dira Sofiane Azrou, président de SID.

Créée en 2013, cette association a brillé par ses actions qui touchent cette frange de la société. Outre les activités culturelles et les actions d’assistance au profit de ces personnes en situation de handicap, SID avait lancé, en février 2018, l’école «Handi School». «L’objectif de cette école bénévole est d’accompagner les adhérents qui ne peuvent pas suivre un cursus scolaire normal», explique M. Azrou.

Le lancement officiel de cette école est intervenu en septembre 2018, en partenariat avec l’Office d’alphabétisation, annexe de Béjaïa, qui «assure les contrats des différents enseignants», ajoute-t-il. Ce fut également l’occasion d’honorer les lauréats adhérents de l’école «Handi School».

«Nous tenons à remercier toute personne ayant contribué à la réussite de cette journée», poursuit notre interlocuteur. Les adhérents Lamine Betroune et Yamina ont été aussi récompensés, après leur soutenance de fin de cycle universitaire ainsi que Massinissa Aiden et Messaoud Nageur pour l’obtention de leur BEM.

A noter que plusieurs personnalités et responsables ont pris part à cette cérémonie, dont : Madjid Hamidouche Mouloud Salhi, respectivement, maires d’Ighram et d’Akbou, Salah Bouabdallah, DAS de Béjaïa, Cherif Bedreddine, élu APW, Rahim Hamlat, des responsables de la CNAS de Béjaïa et du CFPA d’Akbou féminin.

Par ailleurs, plusieurs associations sont également présentes, à l’image de «AAI» de l’université de Béjaïa, de l’association médicale «Santé Proxy», «L’Espérance» pour autistes, «AFUD» des femmes rurales de Béjaïa, de «L’Etoile culturelle» d’Akbou, «Ikhoulaf» et «Tarva3t uzeka Na Sassa et na Taklit».
M. Ch.