Accueil Bgayet Le CW42 A en proie aux inondations

Boudjellil

Le CW42 A en proie aux inondations

77

Le réseau routier implanté dans la commune de Boudjellil, située à 87 km au sud-ouest de Béjaïa, se trouve à chaque averse en proie aux inondations et aux coulées de boue. En effet, ce tronçon névralgique qu’est le CW42 A n’échappe pas au déferlement des eaux de pluie qui le rendent impraticable sur plusieurs sections. Long d’environ 15 km, ce chemin qui relie la RN 05 traversant la wilaya de Bouira et la RN 106 desservant les chefs-lieux des wilayas de Béjaïa et Bordj Bou Arréridj, se trouve actuellement jalonné de flaques d’eau et de boue surtout sur ses abords.

En effet, il existe des points inondables où, à chaque intempérie, des torrents y déferler puissamment jusqu’à provoquer l’arrêt de la circulation automobile. Ce sont des endroits sensibles comme Les Quatre-chemins du chef-lieu communal, l’entrée du village Aftis et l’embranchement de Bouâaziz. Les eaux de pluie y stagnent formant des mares qui rendent la circulation automobile difficile. Comme c’est le cas ces derniers jours, où la région a connu des pluies diluviennes, lesquelles ont fini par aggraver l’état de ce chemin très emprunté surtout par les routiers. En tout cas, le constat qui a été établi est sans appel : la couche de bitume de ce tronçon se détériore de plus en plus après chaque intempérie, les rares caniveaux devant drainer les eaux de pluie sont également bouchés et envasés.

Cela laisse les eaux inonder la chaussée rendant la circulation difficile, voire impossible à certains endroits. Aussi, dans les autres sections du CW42 A, le drainage des eaux pluviales y fait carrément défaut, provoquant la submersion de la chaussée et des coulées de boue. En tout cas, d’aucuns estiment que la réhabilitation et l’entretien régulier de ce chemin s’imposent, sachant que c’est un point névralgique qui relie les RN 05 et 106. A noter que la dernière opération de revêtement dont il a bénéficié remonte à 2011. Depuis, rien n’a été entrepris pour sa réhabilitation.

Syphax Y.