Accueil Bgayet Le marché hebdomadaire à délocaliser

OUED GHIR - Le site accueillera le projet du nouveau siège de l’APC

Le marché hebdomadaire à délocaliser

107

La commune d’Oued Ghir, sise à la périphérie de la ville de Béjaïa, considérée comme le prolongement naturel du chef-lieu de wilaya, a bénéficié, au début de l’année en cours, d’un projet de réalisation d’un nouveau siègede l’APC.

Dans ce sens, le choix d’une assiette foncière devant abriter cet édifice administratif a été opéré au mois de mars dernier à l’issue d’une sortie sur le terrain effectuée par une commission mixte (APC – Services de la wilaya). Il faut savoir, d’autre part, que la concrétisation de ce projet nécessite une enveloppe financière de l’ordre de 15 milliards de centimes. L’APW de Béjaïa avait alors dégagé la somme de 600 millions de centimes pour la réalisation de l’étude, alors que l’APC avait puisé dans son budget communal une enveloppe financière de quatre milliards de centimes, comme première tranche, pour réaliser les fondations.

Le P/APC d’Oued Ghir avait annoncé aussi que la date de lancement des travaux de réalisation de cet édifice public était le mois de juin. Cependant, trois mois se sont écoulés depuis cette date sans que le chantier démarre. Une chose est sûre, l’actuel siège de la mairie d’Oued Ghir ne répond plus aux aspirations et aux attentes de la population locale. En outre, les fonctionnaires et les ouvriers qui y travaillent se plaignent de l’étroitesse et de la dégradation de leurs bureaux. A noter que ce nouvel édifice, composé de plusieurs étages, sera érigé sur le site du marché hebdomadaire, situé sur la RN 12.

Concernant le sort du marché hebdomadaire, qui se tient chaque vendredi, le P/APC d’Oued Ghir a expliqué qu’il sera délocalisé vers un autre site se trouvant sur le CW 43, menant vers la commune de Toudja. «Le marché hebdomadaire de la commune d’Oued Ghir ne sera pas supprimé. Il sera délocalisé vers un autre site situé au bord de la route reliant la municipalité de Toudja à la RN 12. Nous allons engager des aménagements sur le site pour qu’il soit prêt avant le démarrage des travaux de réalisation du nouveau siège de l’APC», a-t-il rassuré.

Pour rappel, l’APC d’Oued Ghir avait lancé, en 2010, les travaux de réalisation d’un nouveau siège de la mairie à proximité de l’actuel siège, et ce dans le cadre d’un financement du Fonds commun des collectivités locales (FCCL). Ce projet, encore au stade des fondations, est à l’arrêt depuis plus de sept ans. La première tranche de 10 millions de dinars accordée à l’APC a servi à la réalisation des terrassements et des fondations, alors que la fiche technique de cette infrastructure, réalisée à cette époque, il y a de cela neuf années, prévoit un budget de 55 millions de dinars pour l’achèvement de l’ensemble des travaux. A noter que l’APC d’Oued Ghir n’a pas encore tranché sur le sort réservé à ce chantier à l’arrêt.

B. S.