Accueil Bgayet Le nouveau directeur installé

Parc national de Gouraya

Le nouveau directeur installé

537

C’est avant-hier qu’a eu lieu la cérémonie d’installation du nouveau directeur du Parc national de Gouraya (PNG), Moussa Haddad, en remplacement de Tayeb Kerris. Ce dernier est parti à la retraite après 39 ans de carrière dans le secteur forestier. Le cérémonial d’installation a été rehaussé par la présence de Houari Salah, directeur central au niveau de la direction générale des forêts, du conservateur des forêts, des directeurs des services agricoles, de la pêche et de l’UCD ainsi que du personnel du parc national de Gouraya.

D’une superficie de 2 080 ha, le parc national de Gouraya recèle des richesses archéologiques, historiques et naturelles exceptionnelles, comme le pic des singes, le fort de Gouraya, ses innombrables falaises… En 2004, il a été classé réserve de biosphère par l’UNESCO. Le point culminant du PNG n’est autre que le mont Gouraya, à 660 mètres d’altitude, qui offre une vue magnifique sur le Cap Carbon et sur toute la ville de Béjaïa. Le territoire du parc renferme également plusieurs sites historiques représentant les empreintes des différentes civilisations ayant marqué l’histoire de la ville.

Ces lieux accueillent un nombre important de touristes, locaux et étrangers, chaque année. Par ailleurs, dans le cadre de la mise en œuvre de sa nouvelle stratégie de protection et de développement durable des aires protégées, la direction générale des forêts, en partenariat avec le fonds mondial pour la nature (WWF Med North Africa), a organisé un atelier au niveau du Parc national de Gouraya, le 20 et 21 février derniers.

La première journée a été consacrée à une sortie sur le territoire de l’aire protégée du Gouraya, et la deuxième à l’atelier, portant sur l’évaluation des valeurs et bénéfices des aires protégées. Dernièrement, au niveau de la place publique d’Oued Ghir, ledit parc a participé à travers une exposition à la célébration de la Journée mondiale de la vie sauvage, organisée par l’association «Thafath Laâzib», en collaboration avec l’association des chasseurs de la commune.

A Hammouche.