Accueil Bgayet Le nouveau lycée toujours sans VRD

Ighram

Le nouveau lycée toujours sans VRD

117

Le nouveau lycée construit au profit de la commune d’Ighram n’est pas encore raccordé aux VRD, a informé Madjid Hamidouche, le P/APC. «L’établissement scolaire n’est raccordé ni au réseau d’AEP, ni à l’électricité, ni au gaz naturel», a indiqué l’édile communal, selon lequel des travaux de viabilisation restent aussi à réaliser. Un mur de soutènement a, par ailleurs, été réalisé pour consolider l’assise du terrain exposé aux risques de glissement, est-il loisible de constater. Quant au mur de clôture et des équipements, ils sont toujours en attente, a-t-on appris.

Il est relevé, d’autre part, l’exigüité de l’espace réservé à la cour de l’établissement, qui est érigé sur un terrain accidenté situé dans la localité de Bouhjim, sur les hauteurs du chef-lieu communal. L’infrastructure est conçue pour accueillir 800 élèves, dont 200 qui seront pris en charge dans le cadre du régime de la demi-pension. L’ensemble comprend un bloc pédagogique et une aile réservée à l’administration. Le lycée est aussi doté d’un autre bloc de 6 logements d’astreinte.

Quant à la mise en service de cet établissement du secondaire, elle est annoncée pour la prochaine rentrée des classes. La promesse sera-t-elle tenue ? En tout cas, tel est le vœu des parents d’élèves d’Ighram, dont les enfants sont scolarisés dans les lycées de la ville d’Akbou. «Huit mois au moins nous séparent de la rentrée de septembre 2020.

C’est un délai largement suffisant pour raccorder ce lycée aux différents réseaux et le doter du mobilier scolaire et de bureaux», a souligné un parent d’élève du village Ighil. «Nos enfants sont éreintés par les déplacements quotidiens pour se rendre à leur établissement. L’ouverture du lycée, que l’on espère proche, leur offrira de meilleures chances de réussite», a indiqué un autre parent du village Taslent.

N. M.