Accueil Bgayet Le programme jugé insuffisant

Taskriout - Habitat rural

Le programme jugé insuffisant

73

Les responsables de l’APC de Taskriout jugent insuffisant le programme de l’habitat rural affecté à leur commune pour le compte de l’année 2019.

«Nous avons bénéficié, en tout et pour tout, de 40 aides à l’auto construction, dans le cadre de cette formule de logement financée par le FONAL. Quand on sait que les demandeurs se comptent par centaines, on imagine facilement le nombre de prétendants qui en seront exclus», souligne un membre de l’exécutif municipal, en souhaitant que les pouvoirs publics révisent à la hausse le quota d’aides octroyé.

Notre interlocuteur fait savoir que les services de la municipalité ont déjà comptabilisé 500 demandes de souscription en instance de traitement. «Les chiffres n’arrêtent pas de grimper. Toutes les franges de la société exclues des autres formules de logement se rabattent sur l’habitat rural, qui fait office, pour ainsi dire, de train de dernière chance», dira le responsable de l’APC.

Un souscripteur au FONAL, résident à hauteur de Bordj Mira, le chef-lieu communal, fait part de ses espoirs contrariés : «Les chances de voir mon dossier pris en charge sont plus faibles que jamais. Entretenu durant des années, mon espoir de construire une demeure est en passe de tourner à la désillusion», lâche-t-il, sur une pointe de déception. «Je m’accroche à ce rêve jusqu’au bout. Après tout, rien n’est encore joué, même si l’accès au FONAL est fort peu probable», souligne un autre prétendant issu du village Kefrida.
N. M.