Accueil Bgayet Les eaux usées inondent la cité des 32 logements !

BEJAIA - Le problème dure depuis quatre mois

Les eaux usées inondent la cité des 32 logements !

169

«Il s’agit d’une question de santé publique. Les autorités concernées doivent trouver en urgence une solution à ce problème, qui empoisonne notre vie depuis quatre mois. Jusqu’à présent, les équipes dépêchées sur place par l’Office national de l’assainissement (ONA) se contentent de pomper les eaux usées sans régler définitivement le problème.» C’est en ces thermes qu’un résident de la cité 32 Logements, sise à proximité du technicum d’Iheddaden, en colère, interpelle encore une fois les responsables locaux sur le problème du refoulement des eaux usées, au niveau de ce quartier de la ville de Béjaïa. Au spectacle désagréable qui s’affiche aux regards des habitants de cette cité, s’ajoutent les odeurs nauséabondes qui empoisonnent leur vie. La persistance de ce problème fait craindre aux résidents, une contamination de l’eau potable et l’apparition de maladies à transmission hydrique.

En effet, les eaux usées risquent de s’infiltrer dans le réseau d’eau potable. «Si aucune solution n’est trouvée, le refoulement des eaux usées inondant la cour de notre cité atteindra les appartements du rez-de-chaussée», s’est-on alarmé. Alors que les services de l’APC sont restés «insensibles» à cette catastrophe, ceux de l’ONA se sont déplacés à quatre reprises sur les lieux. Toutefois, leur intervention a été inefficace. «Pour le moment, seul l’ONA a pris la peine de dépêcher sur place des équipes, lesquelles n’ont fait que pomper les eaux usées inondant la cour. Il faut plus que cela ! Un état des lieux s’impose pour déterminer la cause de ce refoulement et régler le problème à la racine», a souligné un autre résident. Les habitants de cette cité, qui vivent un calvaire au quotidien, ont également relevé «l’indifférence» des services de l’APC face à ce grave problème d’hygiène. A quand le bout du tunnel, se sont-ils interrogés ?
B. S.