Accueil Bgayet Les travaux d’extension de l’école à l’arrêt

Tala Moumen

Les travaux d’extension de l’école à l’arrêt

89

L’école primaire du village Tala Moumen, dans la commune d’Ath Djellil, s’enlise dans d’interminables travaux d’extension. Inscrit afin de désengorger les vieux locaux pédagogiques, le projet de construction de trois salles de classe, dont l’ouverture de chantier remonte à l’année 2017, est à l’arrêt, apprend-on. «Cela fait plus de 10 mois que les travaux n’avancement plus.

L’entreprise réalisatrice a abandonné le chantier en raison d’arriérés de paiement qu’elle ne cesse de réclamer», a informé un responsable de l’APC. «Les gérants de cette entreprise subordonnent la reprise des travaux au règlement des situations financières pendantes. Ils nous ont fait part de la situation difficile dans laquelle ils se sont retrouvés, ne pouvant ni honorer leurs fournisseurs, ni payer leurs employés», a-t-il expliqué, en confiant que l’APC a vainement tenté d’intercéder auprès du maître de l’ouvrage pour débloquer cette situation.

«On nous a promis de se pencher sérieusement sur ce dossier, mais nous ne voyons encore rien venir», déplore le responsable de la municipalité. Des parents d’élèves du primaire de Tala Moumen en veulent à l’administration d’avoir «dérogé à ses responsabilités». «Le maître d’œuvre est manifestement défaillant, car l’entreprise est en droit de réclamer et d’obtenir son dû.

Le hic c’est que dans toute cette histoire, ce sont nos enfants qui en subissent les effets collatéraux», s’indigne un parent. Tout aussi remonté, un autre parent fait part de son exaspération. «Nous sommes déçus au plus haut point par le sort réservé à ce projet. C’est pareille gabegie qui décrédibilise l’administration et renforce le sentiment d’abandon chez la population», clame-t-il.

N M.