Accueil Bgayet Les villages dans l’expectative

SEDDOUK - Gaz naturel

Les villages dans l’expectative

175

Les villages situés sur les hauteurs de la ville de Seddouk, en allant vers la commune de Beni Maouche, se morfondent dans l’incertitude et le désarroi. Et pour cause. Le projet du gaz destiné à alimenter leurs foyers est achevé depuis plusieurs mois, mais sa mise en service n’est pas encore à l’ordre du jour. «Tout est fin prêt : le réseau de distribution, les branchements individuels y compris les essais sous pression. Il y a une forme d’arbitraire dans la position de l’administration qui tarde à lâcher le gaz», conteste Djamel Tigrine, le P/APC.

Selon l’édile communal, six villages sont dans l’expectative. Il s’agit de Tibouamouchine, Seddouk Oufella, Seddouk Ouadda, Ighil Oumetchime, Tighilt N’djiber et Ighil Ouchekrid. Ce statu quo, qui perdure, suscite l’incompréhension et fait naître une certaine inquiétude chez les villageois. «J’ai l’impression que les autorités concernées éprouvent un malin plaisir à faire prolonger notre calvaire. Je ne vois pas d’autre explication qu’une forme de sadisme déguisée», s’emporte un villageois d’Ighil Ouchekrid.

«La population est désemparée. Elle est à bout de souffle. C’est insolite et, à la limite, insensé d’être obligé de trimbaler des bobbonnes de butane, alors que le gaz naturel est à nos portes depuis des mois», récuse un citoyen de Seddouk Ouadda.
N. M.