Accueil Bgayet L’évacuation des eaux pluviales fait défaut

Akbou

L’évacuation des eaux pluviales fait défaut

227

La ville d’Akbou ne sait plus évacuer les torrents pluviaux à chaque fois que les intempéries surviennent. Lundi dernier, lors de la chute d’une pluie diluvienne, les rues de l’antique Auzium se sont transformées en « piscines » tellement l’eau de pluie dévalait à fort débit, créant des mares d’eau et des torrents qui gênaient énormément la circulation routière et piétonnière.

Il était quasi-impossible aux piétons d’éviter les torrents tant ils ont envahi les rues, notamment la rue principale, dite rue Aïssat Idir, qui communique entre l’ancienne et la nouvelle ville. Cette dernière s’est transformée en véritable ruisseau, où les eaux des pluies coulaient à flots envahissant ainsi la chaussée, les espaces publics et les différents carrefours existant dans cette agglomération, où le système d’évacuation des eaux des pluies est carrément dépassé par-ci et brillant par son absence par-là.

Le constat des résidents est affligeant, comme le dira à cet effet l’un d’entre eux: «La ville d’Akbou se trouve à chaque fois sous les eaux des pluies, car le drainage fait défaut. Nos rues sont à chaque fois transformées en véritables oueds, où la circulation tant automobile que piétonnière devient exécrable. Malheureusement, rien n’a été fait sur ce volet là par les autorités locales pour remédier à cette situation déliquescente», fulmine notre interlocuteur.

Le stade communal, comme constaté, a été complètement défiguré par les pluies torrentielles, où les eaux ont embourbé le terrain devenu impraticable. Pour sa part, la station de fourgons, sise en bas de l’ancienne ville, a été également touchée par les torrents. La fange tapissait l’aire de stationnement et les alentours, rendant les déplacements des voyageurs périlleux à cause de la boue et des risques de glissades.

Les eaux pluviales se sont accumulées aussi devant la nouvelle agence postale attenante à la station de fourgons. Une large mare d’eau « trônait » devant l’entrée de ladite structure. Ainsi donc, c’est tout le système d’évacuation qui doit être revu pour une meilleure étanchéité.

S. Y.