Accueil Bgayet L’exemple, Hayat

UNIVERSITÉ - Atteinte de myopathie

L’exemple, Hayat

266

Après plusieurs années d’efforts et de persévérance, la jeune myopathe Hayat Benkerou a présenté, la semaine écoulée, son mémoire de doctorat à l’université Abderrahmane Mira de Béjaïa. Ce fut pour ses amis et tous ceux qui la connaissent une journée inoubliable et historique. Il en a été de même pour l’association DEFI et tous les handicapés, qui la prendront certainement comme exemple de courage et d’abnégation.

Pour rappel, atteinte de myopathie des ceintures, la désormais docteur en mathématiques informatiques ne s’est pas laissée abattre par les difficultés engendrées par sa maladie neuromusculaire. Rien n’a pu stopper son ambition et son désir de réussir ce qu’elle a entrepris, il y a de cela des années. Également vice-présidente de l’association des myopathes DEFI de Béjaïa, Hayat est revenue spécialement de France, en prévision de sa soutenance tant attendue. Et devant un jury taciturne, elle a bien répondu à toutes les questions qui lui ont été posées.

Elle a même parfois réussi à ébahir les membres du jury et l’assistance compte tenu de son intelligence et de son calme. Après environ deux heures, au campus Targa Ouzemmour, les cinq docteurs membres du jury ont annoncé les résultats, après les délibérations. Hayat a obtenu la mention très bien. La présidente de l’association DEFI, Nora Aït Abderrahmane, qui était présente à ses côtés, ce jour-là, a exprimé sa joie et sa fierté suite à cette énième réussite. «Hayat, je la suivais depuis qu’elle était élève au primaire. Je suis très heureuse et fière d’elle et de tous les myopathes qui ne cessent de prouver que la volonté et l’intelligence triomphent sur tout», affirme-t-elle. Pour clôturer cet événement, il a été offert aux présents des gâteaux et des jus dans une ambiance bon enfant.

M. K.