Accueil Bgayet L’opposition sur le projet enfin levée

IHEDDADEN OUADDA - Renforcement du réseau électrique

L’opposition sur le projet enfin levée

114

Grand soulagement pour une bonne partie des habitants d’Iheddaden Ouadda, banlieue de la ville de Béjaïa, après la levée d’une opposition citoyenne sur le projet de renforcement du réseau électrique dans leur localité.

Pour rappel, cette opposition, datant de plus d’une année, avait empêché les services de la Concession de distribution de Béjaïa (ex-SDE) de renforcer le réseau électrique, en vue de régler, une bonne fois pour toutes, le problème des chutes de tension.

D’ailleurs, la semaine dernière, les citoyens de cette localité, qui ont longtemps souffert des problèmes de chute de tension et de coupure du courant électrique, ont organisé un rassemblement devant la direction de la CD locale pour exprimer leur ras-le-bol et exiger la prise en charge de leur doléance. «(…) La réclamation relative aux chutes de tension dans la localité d’Iheddaden Ouadda a été prise en charge depuis l’année 2016 dans nos différents programmes d’amélioration de la qualité du service, et ce suite à la création d’un poste maçonné de puissance 400 kVa pour endiguer les chutes de tension dans une grande partie de cette localité. Malheureusement (…), une opposition nous avait empêché de renforcer ce réseau pour régler définitivement ce problème», a-t-on appris de la chargée de communication de la CD de Béjaïa.

Mais ce problème, rassure notre source, a été pris en charge le jour même de l’action de protestation organisée par les habitants d’Iheddaden Ouadda, suite à la levée de l’opposition sur le projet en question. D’autre part, il faut savoir que parmi les obstacles récurrents qui freinent les projets lancés dans ce secteur, il y a, notamment, les oppositions citoyennes. Les plus célèbres restent l’opposition de la réhabilitation de la ligne 60 kVa de Darguina, qui est une ligne de secours pour l’alimentation de la ville de Béjaïa, et celle des citoyens du village Tidelssine, commune d’Aokas, au passage d’une canalisation de gaz de ville. Cela a privé, malheureusement, plus de 5 000 foyers de cette énergie, depuis plus de 8 ans.

Pour rappel, en 2016, afin de rattraper le retard flagrant et pénalisant que la wilaya accusait en matière de raccordement en énergies gazière et électrique, la Société de distribution du gaz et de l’électricité de l’Est, l’actuelle Concession de distribution de Béjaïa, avait décidé de mettre le paquet, en consacrant un montant de 24 milliards de dinars pour lancer de nouveaux investissements, en vue de booster le secteur de l’énergie à Béjaïa.

Cet important montant financier, dont 4 MDA ont été accordés par l’Etat, alors que le reste, soit un total de 20 MDA, a été puisé du budget du groupe Sonelgaz, a été investi, notamment, dans des projets de raccordement au gaz naturel, la réalisation de nouveaux postes détente, l’extension du réseau électrique et l’installation de nouveaux transformateurs.
B. S.