Accueil Bgayet Manque d’enseignants à l’école primaire Ahmed Bahaz

DRAÂ EL GAÏD - Les parents d’élèves s’en plaignent

Manque d’enseignants à l’école primaire Ahmed Bahaz

106

L’école primaire Ahmed Bahaz de Draâ El Gaïd est sans enseignants de français et de tamazight, et ce depuis la rentrée ! Révoltés par cette situation, les parents d’élèves ont fait appelle à la Direction de l’éducation (DE) de Béjaïa.

«Nos enfants ne savent même pas écrire leur nom en français ou en tamazight!», s’est indigné un parent d’élève, précisant que les deux titulaires de ces postes ont déserté les lieux, après avoir signé leur PV d’installation. En plus de cela, la direction de l’école, a-t-on regretté, n’a rien fait pour y remédier. Interpellé, le premier responsable du secteur de l’éducation au niveau local a reconnu cet état de fait. Dans ce sens, il a assuré au micro de la Radio locale que l’enseignant de langue française a déserté son poste, en présentant des congés de maladie consécutifs depuis la rentrée. «Le directeur de cette école, après constatation de la vacance du poste, aurait dû recruter un vacataire pour parer à la situation», a-t-il indiqué.

En ce qui concerne la titulaire du poste d’enseignante de langue amazighe, le directeur de l’éducation a précisé que celle-ci a «quitté son poste sans préavis». Il a ajouté qu’elle sera «écartée et remplacée» dans les jours à venir. Malgré toutes les mesures que compte prendre la DE, les élèves inscrits à l’école primaire Ahmed Bahaz de Draâ El Gaïd auront toutes les peines du monde à rattraper un retard de plus d’un trimestre, a-t-on souligné.

«Auront-ils assez de temps pour apprendre, au moins, les rudiments des deux langues ?» C’est en tout cas la question que se posent leurs parents.
F. A. B.