Accueil Bgayet Multiplication des étals de jouets

TAZMALT - A l’approche de l'Aïd El-Fitr

Multiplication des étals de jouets

88

La ville de Tazmalt connaît, à quelques jours seulement de la fête de l’Aïd El-Fitr, une ambiance particulière avec une animation remarquable dans ses grandes artères. En effet, d’ores et déjà, des étals de jouets, de divers accessoires, d’habits et autres friandises et confiseries foisonnent dans la rue principale Abderrahmane Mira, à quelques mètres du siège de l’APC. Des points de vente informels sont installés ainsi, et tenus, pour la plupart, par des jeunes, et ce, à partir du marché couvert qui jouxte le centre commercial jusqu’au jardin public de la ville, lequel fait face au siège de la mairie.

Cette section de la rue Abderrahmane Mira, l’une des plus animées de la ville, connaît un fourmillement incessant, ces derniers jours, donnant un avant-goût de ce que sera la prochaine fête de l’Aïd El-Fitr. Les étals sont, pour l’occasion, garnis et parés de toutes sortes de fanions et d’ornements, et ce, dans le but d’aguicher le plus de clients, surtout des enfants qui voudraient toujours se permettre surtout les jouets et les friandises mis en vente !

L’ambiance est ainsi particulière sur cette rue de « la Ville aux 900 martyrs », où le marché couvert a débordé sur une bonne surface inoccupée auparavant, dénotant de la multiplication des vendeurs occasionnels lesquels ne manquent pas de sauter sur l’occasion de la venue de la fête de l’Aïd, afin d’engranger le plus de profits ! Apparemment, les marchands occasionnels ne perdent pas leur temps en installant par anticipation leurs étals bien avant l’arrivée de l’Aïd pour vendre divers produits sur lesquels la demande augmentera immanquablement en cette journée de fête qui consacre la fin du jeûne.

Les endroits squattés par ces vendeurs à la sauvette ont, à leur yeux, leur « pesant d’or », allant jusqu’à provoquer, souvent, des altercations entre ces protagonistes, lesquels se disputent le moindre mètre carré afin d’installer leur étals. Par ailleurs, et à Taourirt, situé dans la commune de Tamokra, l’on se prépare activement à organiser Timechret. Des préparatifs qui ont commencé depuis le début du mois de Ramadhan qui a vu le comité du village s’atteler à ramasser les fonds nécessaires pour l’achat des veaux.

À cet effet, chaque chef de famille a mobilisé la somme de 2 500 da comme quote-part. C’est chose faite puisque les villageois ont pu réunir, dernièrement, la somme qu’il faut pour l’achat des deux bœufs qui seront immolés la veille de l’Aïd El-Fitr. Ainsi donc, les préparatifs pour la double fête de l’Aïd et de Timechret vont bon train au village Taourirt, où les villageois auront leurs parts de viande bovine, afin de fêter comme il se doit l’Aïd dans la solidarité et la fraternité.

Syphax Y.