Accueil Bgayet «On n’a eu que des promesses de l’APW»

Djamel Tigrine, maire de Seddouk

«On n’a eu que des promesses de l’APW»

246

Plusieurs localités situées dans la commune de Seddouk attendent depuis des lustres d’être raccordées au réseau électrique. D’après M. Djamel Tigrine, le premier magistrat de la commune, un projet a été bel et bien inscrit pour prendre en charge quelques sites, mais il n’y a rien de concret. «Nous avons eu des promesses de l’APW et de la Sonelgaz, quant à la concrétisation de ce projet. On nous a même informé qu’une entreprise a été retenue pour engager les travaux, mais nous ne voyons rien sur le terrain», a souligné le P/APC.

Le village Tibouamouchine, le quartier Tissight, sis au village Seddouk Oufella, ainsi que le quartier Mizeb, situé à la périphérie du chef-lieu de la commune, sont retenus dans ce programme, en instance de réalisation, informe-t-on. Ayant vainement attendu, les propriétaires des demeures non raccordées au réseau électrique ont fini par opter pour des solutions de fortune, témoigne-t-on. «J’ai bricolé une ligne provisoire grâce à un voisin généreux qui a consenti à me refiler l’énergie, mais jusqu’à quand ?», s’interroge un père de famille du quartier Mizeb. «Les gens se sentent abandonnés par les pouvoirs publics. Ils sont contraints de mettre leur vie en danger pour éclairer leur maison. Le projet annoncé ressemble à un miroir aux alouettes», fulmine un habitant du village Tibouamouchine.
N. M.