Accueil Bgayet Plus de 300 demandes en attente

AMALOU - Habitat rural

Plus de 300 demandes en attente

267

Le programme d’habitat rural financé par le fonds national du logement (FONAL), a le vent en poupe dans la commune d’Amalou. En effet, selon une information communiquée par les services de la municipalité, plus de 300 dossiers de souscription sont en attente de traitement. «Nous avons bénéficié, au cours de l’année 2018, de 120 décisions d’aides à l’auto construction.

En respectant l’ordre chronologique, nous avons commencé par satisfaire les demandes datant des années 2013 et 2014, puis une partie des demandes de l’année 2015», a déclaré M. Haddad, le premier magistrat de la commune. Toutes les aides financières consenties par le FONAL à hauteur de 70 millions de centimes, sont orientées vers des projets de nouvelles constructions, apprend-on. L’intégralité de la demande sociale est captée par l’habitat rural dans cette circonscription de montagne, où les autres formules de logement n’ont pas encore droit de cité.

Le franc succès que connaît le FONAL, convient-on, est aussi largement imputable à l’assouplissement des conditions d’éligibilité, de même que le réaménagement de la procédure de déboursement de la subvention qui est passée de trois à deux tranches. L’unique bémol mis par les souscripteurs réside dans l’écart entre le montant de l’aide allouée et le coût de la construction. «C’est une gageur que de réussir à bâtir une maison d’habitation avec une enveloppe aussi dérisoire.

Dans bien des cas, les 70 millions de centimes accordés, sont consommés dans les travaux de terrassement du sol», souligne un bénéficiaire du village Ighil N’tala. «Dans un contexte d’inflation généralisée, marqué par le renchérissement du coût des matériaux de construction et de la hausse des prestations de main-d’œuvre, il devient impératif de réajuster de manière substantielle le montant de cette aide, faute de quoi, on verra de plus en plus de bâtisses inachevées», plaide un autre attributaire, résidant au village Ath Djaâd.

N Maouche