Accueil Bgayet polémique autour du stade

AKBOU - Réceptionné la semaine dernière

polémique autour du stade

405

La réalisation d’un stade de proximité au lieu-dit Azaghar dans la périphérie d’Akbou a suscité une vive polémique sur les réseaux sociaux.

Des photos postées sur Facebook montrant des jeunes du village en train d’achever les travaux entamés dans ce stade à la place de l’entreprise réalisatrice intriguent plus qu’un sur l’identité de ceux qui ont réalisé ce projet. «Les travaux de réalisation du stade de proximité au quartier Azaghar sont le fruit des cotisations des citoyens et des efforts de l’association du village et non pas de l’APC», commente Medjdoub Ouahib, président du club ACA (Auzium Club Akbou) en réponse aux propos publiés par Aziz Djedda, vice P/APC chargé des affaires sociales et de la jeunesse, sur sa page Facebook.

«Certains disent que c’est l’APC qui l’a réalisé, d’autres disent que ce sont les habitants d’Azaghar qui ont cotisé pour le réaliser», lit-on sur la page populaire «Akbou et ses environs». Ainsi, la municipalité riche en ressources financières est encore pointée du doigt et mise en cause dans ce cafouillage entourant ce projet. «L’absence d’une cellule de communication au niveau de la collectivité locale en est pour beaucoup», explique-t-on. En réalité, ledit projet est l’œuvre de l’APC dont l’ODS (ordre de service) est signé le 24 février dernier.

Le projet est intitulé «réalisation de la clôture et revêtement en gazon synthétique du terrain combiné Bouzeroual Benkhellat». Le stade de proximité Azaghar est réalisé par la municipalité d’Akbou et sur fonds propre. Ce projet référé N° 31 bp 2018 est confié, selon M. Djedda, à l’entreprise ETB TCE Banoun M.A. pour un montant global de près de six millions de dinars. Néanmoins, Les habitants ont juste équipé l’ouvrage de l’éclairage pour les besoins d’un tournoi prévu durant les soirées ramadanesques.

En effet, grâce aux cotisations, les habitants ont pu acheter des câbles et des lampadaires. «Je tiens à préciser que la réalisation de ce stade est l’œuvre de L’APC d’Akbou, et je tiens aussi à saluer les citoyens d’Azaghar pour leur effort d’équiper ce stade ď un éclairage permettant le déroulement en nocturne du tournoi de football initié par les jeunes du quartier prévu durant ce mois,», ajoutera M. Djedda. Il existe par ailleurs d’autres projets qui prévoient aussi la construction des aires de jeux dans les différentes périphéries de la commune. Selon certains élus de l’exécutif, cette polémique «ne servira pas Akbou et leurs instigateurs malintentionnés sont missionnés pour perturber les affaires courantes de la municipalité», dénoncent-ils.

Menad Ch.