Accueil Bgayet Près de 24 000 familles concernées

Aide financière du Ramadhan

Près de 24 000 familles concernées

78

À moins d’un mois du Ramadhan, les services de l’action sociale de la wilaya de Béjaïa ont recensé près de 24 000 familles qui seraient concernées par l’aide financière dans le cadre de la solidarité ramadhanesque. La nouveauté dans l’opération de solidarité pour le Ramadhan 2019, que compte lancer cette semaine la direction de l’action sociale (DAS), sera la remise des sommes d’argent aux familles nécessiteuses à la place des couffins alimentaires, a affirmé un responsable au niveau de cet organisme, relevant du ministère de la Solidarité.

«La nouveauté cette année concernant l’opération de solidarité avec les démunis en prévision du prochain mois sacré consiste à donner de l’argent aux nécessiteux au lieu de colis alimentaires, comme cela se faisait dans le passé», a-t-on indiqué. Des chèques de 6 000 DA seront remis aux familles ou personnes concernées par cette action de bienfaisance, avant le début du Ramadhan, prévu à la première semaine de mai.

Au total, 23 867 familles bénéficieront de cette opération traditionnelle de solidarité. «Nous avons recensé pas moins de 23 867 familles ayant besoin d’aide financière pour faire face aux dépenses du mois de Ramadhan. Chaque famille recevra la somme de 6 000 DA. Nous avons procédé dans le recensement des nécessiteux par ordre de priorité.

Nous avons commencé par la catégorie des personnes sans revenus, puis, respectivement, les bénéficiaires du dispositif de l’AFS, les handicapés, personnes vivantes seules et celles inscrites dans le dispositif de l’action d’insertion sociale», a souligné le même responsable à l’ADS de Béjaïa, tout en précisant que cette opération sera lancée en collaboration avec les APC.

Par ailleurs, il est également prévu l’ouverture, durant le mois du Ramadhan prochain, sur le territoire de la wilaya de Béjaïa, d’une trentaine de restaurants dits de la Rahma pour venir en aide aux familles nécessiteuses et aux passants. Ces restos du cœur seront ouverts pour la majorité à l’initiative des associations caritatives, financées par des bienfaiteurs, en plus des collectivités locales. Au chef-lieu de wilaya, comme à l’accoutumée, l’APC de Béjaïa ouvrira, cette année encore, un restaurant Rahma au niveau de la cantine de l’école primaire Ibn Rochd, sise au centre-ville.

Pas moins de 400 repas y seront distribués à chaque rupture du jeûne. Pour rappel, la direction des affaires religieuses et des wakfs de la wilaya de Béjaïa a accordé, au mois de mars dernier, des aides financières de 6 000 DA à pas moins de 3 697 familles nécessiteuses et sans ressources. Cette opération de solidarité a été financée par l’argent de la zakat collecté au titre de l’année 2019. Un montant de deux milliards 978 millions de centimes a été collecté par le fonds de la zakat dans la wilaya de Béjaïa, jusqu’au 14 février 2019.

B. S.