Accueil Bgayet Projet d’un front de mer

MELBOU - Le maire dévoile

Projet d’un front de mer

341

La commune côtière de Melbou, sise à 30 km environ à l’Est du chef-lieu de la wilaya de Béjaïa, vient de bénéficier de l’inscription d’un projet d’aménagement d’un front de mer. C’est ce qu’a annoncé l’édile communal, qui voit dans ce projet «un renforcement de l’attrait touristique» de cette région balnéaire par excellence. «Dans le cadre de la valorisation paysagère du site côtier, notre commune a bénéficié d’un projet d’aménagement d’un front de mer. Dans peu de temps, Melbou aura une nouvelle dimension touristique», a indiqué le maire de Melbou. S’étendant sur une superficie de 47,47 km², le domaine littoral de cette municipalité constitue 86,18% de la surface totale, soit 40,91 km².

La façade maritime de la commune de Melbou s’étend, quant à elle, sur 10,39 km. Ainsi, ce front de mer, une fois aménagé, donnera une nouvelle attractivité à la ville. En plus de l’effet embellissant pour la ville, la réalisation de ce front de mer permettra de freiner l’avancée de la mer. Pour le moment, aucune information n’a été communiquée concernant le montant financier consacré à ce projet ni la date de lancement des travaux. Dans un autre chapitre, en prévision de la saison estivale 2020, et pour mieux accueillir les estivants et leur permettre de passer d’agréables vacances, les services de l’APC de Melbou s’apprêtent à entamer les opérations de nettoyage des plages.

«Ces opération entrent dans le cadre de la préparation de la saison estivale et de l’amélioration de l’hygiène du milieu», ajoute une source municipale. Des cribleuses, tracteurs et autres matériels et outillages, tel que des brouettes, pioches, pelles, râteaux et fourches, ont été mis par l’APC à la disposition de son personnel, qui sera assisté dans cette opération par le mouvement associatif local, afin d’assurer un bon entretien aux plages de la commune. Dans ce même sillage, l’APC de Melbou préparera également, sous peu, les procédures de location des parkings et des édicules à des jeunes de la région, pour qu’ils les exploitent durant la saison estivale. Comme lors des précédentes saisons, les bénéficiaires seront désignés par tirage au sort.

Réputée pour ses plages vastes au sable fin et doré, ou sa montagne surplombant la méditerranée du haut des falaises, la commune de Melbou est prise d’assaut, chaque été, par des milliers d’estivants qui viennent des quatre coins du pays, à la recherche de repos, de moments de détente et de ressourcement. Néanmoins, tout le monde s’accorde à dire que c’est un port de plaisance qui manque cruellement à la commune de Melbou, si les autorités comptent faire de la région un pôle touristique par excellence. En effet, une telle infrastructure participerait au développement économique et culturel de la commune et permettrait également l’émergence de commerces divers et d’artisans spécialisés dans la ville.
B. S.