Accueil Bgayet Prolifération des décharges sauvages

Tamridjet

Prolifération des décharges sauvages

247

Les espaces verts et forestiers, jadis purs et naturels, sont de plus en plus pollués dans toute la région. À titre d’exemple, à Tamridjet, une commune montagnarde qui était naguère salubre et dont l’environnement était verdoyant et sain, offre, aujourd’hui, une image triste, caractérisée par la prolifération des décharges sauvages. Ainsi, le long du CW17 menant vers la daïra de Souk El-Tenine se trouvent des tas de déchets ménagers et ferreux. Si auparavant, les services d’hygiène assuraient le ramassage des ordures avec satisfaction, grâce à une équipe active et dévouée, aujourd’hui, cette prestation communale est soudainement gelée.

A noter que des déchets ménagers et ferreux, des objets et autres appareils hors d’usage sont jetés dans ces espaces verts et forestiers qui étaient, hier, des lieux de villégiature par excellence. Une situation dont se plaignent aussi bien les riverains que les gens de passage, qui s’arrêtaient pour s’offrir une bouffée d’oxygène. Par ailleurs et de l’avis des visiteurs rencontrés à Thala N’bazida, mitoyenne, en dépit des nombreuses réclamations, auprès des services de l’APC de Tamridjet, cette dernière n’a toujours pas remédié à cette situation, laquelle prend de l’ampleur, au fil du temps.

Pis encore, les ménages procèdent à l’incinération de leurs déchets. Les fumées qui se dégagent de cette opération gênent alors énormément les riverains et peuvent, à la longue, favoriser l’apparition de maladies respiratoires. Alors que le secteur de l’environnement veille inlassablement à la préservation des espaces verts et du littoral, la protection de l’écosystème semble compliquée à plus d’un titre, sachant que la situation se dégrade davantage. «A quel saint se vouer ?», se demandent les riverains. En tout cas, les autorités locales sont interpellées pour mettre un terme à la prolifération des décharges publiques et pour éloigner le danger, surtout que des sources d’eau naturelle exploitables se trouvent à proximité.
Nadir Hama