Accueil Bgayet Quatre nouvelles spécialités introduites

Quatre nouvelles spécialités introduites

KHERRATA - Session de février de la formation professionnelle

86

La session de février 2020, au niveau du CFPA de Kherrata, a commencé, en début de semaine dernière, en présence des autorités locales.

C’est le premier responsable de la daïra qui a annoncé l’ouverture officielle de la session. Ensuite, des présentations techniques et pédagogiques ont été données par un cadre de l’établissement, suivies des interventions du chef de daïra, de l’inspecteur régional de la formation professionnelle et du président de l’APC. Elles se sont articulées autour du rôle important de ce secteur dans la formation des jeunes et les opportunités qu’ils auront pour trouver un poste de travail sur le marché national, une fois le diplôme en poche. Une réception a suivi, en l’honneur des invités et de l’ensemble du personnel formateur et de l’administration du CFPA. Il y a lieu de souligner que le Centre de formation professionnelle et d’apprentissage (CFPA) de Kherrata est d’une superficie de 4 ha et d’une capacité d’accueil de 300 stagiaires. Il comprend 7 ateliers et 11 salles pédagogiques, dont 3 sections spécialisées, un internat de 60 lits, une cantine de 200 rations par jour et une bibliothèque.

Quant au nombre de ses stagiaires, il est de 199, dont 84 filles. Un effectif réparti sur 10 spécialités, à savoir la gestion des ressources humaines, vérificateur et études des prix, dessinateur-projecteur sur plan, suivi et réalisation en bâtiment, comptabilité, comptabilité et finances, électricité-bâtiment, peinture-vitrerie, informatique (base des données), suivi des travaux de construction. Pour ce qui est des anciens stagiaires, ils sont 96 garçons et 58 filles et les nouveaux inscrits pour cette session, au nombre de 45, dont 18 filles, quatre nouvelles spécialités leurs sont offertes, à savoir : secrétariat, installation sanitaire et gaz, prêt-à-porter et réparation des appareils électroménagers. Par ailleurs, vu l’importance et la place qu’occupe ce CFPA dans la région de Kherrata, en matière de formation et d’apprentissage, un établissement dont la mise en service remonte à 1985, certaines de ses structures ont besoin de rénovation. À cela s’ajoute le souhait de le doter de nouveaux blocs pédagogiques. Ce qui lui permettra non seulement de répondre aux exigences qu’imposent les missions qui lui sont dévolues mais aussi d’assurer aux stagiaires de meilleures conditions de formation.
S Zidane