Accueil Bgayet Réhabilitation de deux unités de soins

Akbou

Réhabilitation de deux unités de soins

79

La commune d’Akbou a ouvert des crédits dans le cadre de l’exercice budgétaire courant pour couvrir les opérations de réhabilitation de deux unités de soins, selon les responsables de l’APC.

«Les structures de santé concernées par ces projets sont celles du quartier Guendouza, sis la limite du périmètre urbain du chef-lieu communal, et de l’unité de soins du village Tifrit, qui surplombe la ville d’Akbou», a expliqué un membre du staff municipal.

Les travaux projetés porteront sur, entre autres, le ravalement des façades, le renouvellement des revêtements détériorés, la réhabilitation de la menuiserie, la réfection de l’étanchéité, ainsi que divers aménagements.

Des consultations ont été lancées par voie d’affichage pour confier l’exécution des travaux, affirme-t-on. «Nous attendons que le délai réglementaire en vigueur soit arrivé à échéance pour procéder à l’ouverture des plis, l’examen des soumissions et l’attribution de ces projets, regroupés en un lot unique», a confié un membre de la Commission communale des marchés.

Saluant l’initiative de l’APC, qu’ils qualifient de «louable», des citoyens du village Tifrit appellent de leurs vœux à la transformation de leur structure de proximité en unité de soins médicalisée, en y affectant un médecin à temps plein.

«Cette option s’impose, étant donné la forte densité démographique de notre village. On ne peut plus se contenter des soins de base ni continuer à aller encombrer les établissements de santé de la ville pour une consultation médicale», souligne Djamel, un habitant de Tifrit.

«Cette solution est indispensable pour améliorer la couverture sanitaire du village et rétablir l’équilibre avec la cité urbaine», renchérit un autre villageois.
N. M.