Accueil Bgayet Réhabilitation d’écoles à Tamokra

Préparation de la prochaine rentrée scolaire

Réhabilitation d’écoles à Tamokra

58

Plusieurs établissements scolaires du cycle primaire de la commune de Tamokra seront prochainement réhabilités, nous ont informés les responsables de l’APC. «Nous avons été crédités d’une autorisation de programme consistante, dont une partie sera consacrée à la réhabilitation des écoles primaires. Nous allons commencer par les établissements les plus délabrés, puis l’opération sera progressivement étendue vers les autres écoles», a informé un responsable de la municipalité.

Trois écoles, parmi lesquelles deux sont implantées à hauteur du périmètre urbain du chef-lieu communal et une autre située à Bicher, l’un des villages les plus densément peuplés de la circonscription, sont concernées par les travaux de réhabilitation, apprend-on. Les opérations projetées portent entre autres sur la réfection de l’étanchéité, la restauration de la menuiserie, le remplacement des revêtements usagers, l’érection de murs de clôture et le ravalement des façades, informe-t-on.

«Notre commune dispose de 7 écoles primaires, lesquelles cumulent toutes des carences multiples que nous envisageons d’éliminer progressivement, au rythme des disponibilités budgétaires», dira un élu à l’APC. Par ailleurs, les responsables de l’inspection locale de l’éducation et des enseignants de la région, soulèvent un problème récurrent en rapport avec l’instabilité de l’encadrement pédagogique des écoles primaires. «Les enseignants affectés à Tamokra font face à l’éloignement, à l’isolement, à l’absence de navettes de transport et de structures d’hébergement.

Ils arrivent difficilement à rejoindre leur lieu de travail, ce qui les pousse à s’absenter ou à prendre des congés de maladies à répétition», signale un instituteur du village Boukerdous. «Nos enfants sont livrés à eux-mêmes. La plupart des enseignants n’existent que sur le papier», déplore un parent d’élève de Tamokra.

N. M.