Accueil Bgayet Tibelloutine attend toujours «son» école

Semaoun

Tibelloutine attend toujours «son» école

78

Le projet d’une école primaire, inscrit par la municipalité de Semaoun dans le cadre de son plan d’investissement, bute sur la contrainte foncière. D’après les responsables de l’APC, l’infrastructure scolaire est projetée à hauteur du village Tibelloutine, où une localisation de terrain a été opérée. «La Commission du choix du terrain a procédé à la localisation d’un site susceptible d’accueillir le projet.

Néanmoins, l’administration nous a opposé une fin de non recevoir, au motif que le bien relève du domaine privé de l’Etat, classé comme terrain agricole», explique un membre du staff communal. «Nous poursuivons nos démarches pour obtenir une mesure dérogatoire à l’effet de libérer ce projet», enchaîne-t-il, un tantinet optimiste. Même les autres projets d’investissement susceptibles d’aider la collectivité à sortir de sa léthargie sont bloqués à cause de l’indisponibilité d’assiettes de terrain.

«A l’heure où les communes sont invitées à se prendre en charge, l’Etat devrait, au moins, leur faciliter l’accès au foncier industriel pour créer des pôles d’activités. C’est l’unique planche de salut pour atteindre l’objectif d’autofinancement et tirer la commune de son marasme», plaide un responsable de l’APC.

N. M.