Accueil Bgayet Un foyer de jeunes sous-équipé et un stade délabré !

Aït R'zine - Village Tighilt Oumeggal

Un foyer de jeunes sous-équipé et un stade délabré !

67

Le village Tighilt Oumeggal, situé à 2 km du chef-lieu municipal d’Aït R’zine, une bourgade rustique, est pourvue d’un vaste et touffu verger oléifère, où la récolte des olives va bon train. Il compte une masse juvénile importante, laquelle souffre du manque d’espaces de loisirs, ce qui rend le quotidien des jeunes morose, surtout durant les week-ends et les vacances scolaires. En tout et pour tout, ce patelin, peuplé d’environ 1 500 âmes, ne possède qu’un foyer de jeunes sous-équipé et un stade délabré et manquant en tout !

Si la première structure sert cahin-caha de lieu pour le déroulement de quelques activités, comme la musique, les activités associatives, la lecture et autres, le stade, quant à lui, se trouve dans un état lamentable de telle sorte qu’il est difficile aux jeunes de la localité affectionnant le football d’y pratiquer cette discipline. Entouré d’un grillage dégradé et troué de toutes parts, ledit stade offre une vue désolante avec un terrain plein d’aspérités et cabossé, mettant en danger les joueurs. D’ailleurs, plusieurs cas de blessures plus ou moins graves à cause du sol dur qui ne permet pas de développer du beau football ont été enregistrés.

En plus de l’absence des gradins, des vestiaires, de l’eau courante, des équipements et d’un éclairage digne de ce nom. «Comme vous le constatez, notre stade est en piteux état. Le terrain ne permet pas de jouer convenablement. A chaque joute, des blessés sont déplorés à cause de la dureté et des imperfections du terrain. Nous demandons aux autorités locales d’inscrire un projet de réhabilitation de ce stade pour le bien de nos jeunes. En premier lieu, son revêtement en gazon synthétique ainsi que la réfection du grillage et l’installation des gradins. Sans oublier l’aménagement de vestiaires et la réfection de l’éclairage», ont préconisé des jeunes de cette localité.

Syphax Y.