Accueil A la une Un gain de 33 DA par litre !

GPL - 600 voitures converties en 2018

Un gain de 33 DA par litre !

318

La Direction de l’environnement de la wilaya de Béjaïa, à l’instar des autres directions du même secteur, a organisé, lundi dernier, en collaboration avec Naftal et la Direction de l’énergie et des mines, une campagne d’information et de sensibilisation sur les effets nocifs des gaz d’échappement des véhicules roulant à l’essence et au gasoil. L’objectif est de convaincre les automobilistes à convertir leurs voitures au GPL (Sirghaz).

Les services de Naftal indiquent que durant l’année 2018, pas moins de 600 voitures ont été converties au GPL, alors que de janvier à mai 2019, le nombre de voitures converties au GPL est de 300. Quant au nombre d’installateurs GPL, il est de neuf dans la wilaya de Béjaïa, dont huit sont des privés.

Pour mener à bien cette campagne, deux stations Naftal, l’une se trouve à Bir-Slam dans la ville de Béjaïa et l’autre sur la RN26, à la sortie de la ville d’El-Kseur, ont été retenues.

Les arguments avancés par Mme Belaitouche de la Direction de l’environnement pour inciter les automobilistes à convertir leurs voitures au GPL sont : combattre la pollution de l’air, les véhicules roulant aux carburants classiques (super, normal, sans plomb et gasoil) sont nocifs et nuisibles, non seulement pour la respiration humaine mais aussi pour la faune et la flore. Le gaz d’échappement des voitures, qui roulent aux carburants classiques, sont également très nocifs pour la couche d’ozone. Mais l’argument le plus convaincant, même si les initiateurs de l’événement ne l’ont pas trop mis en avant, c’est le prix du GPL qui est de 9 DA seulement, alors que celui du Super, qui est le carburant le plus utilisé, est de 41,97 DA le litre, soit une différence de 32,97 DA par litre. Une économie à laquelle personne ne peut rester insensible.

Possédant depuis 10 ans une voiture asiatique équipée d’un kit GPL, Farid connaît bien les avantages et les inconvénients de cet équipement. Pour lui, le plus grand avantage de Sirghaz c’est le prix. A 9 DA le litre, alors que le Super est à 41,97, vous pouvez rouler presque gratuitement avec Sirghaz. Avec un gain de près de 33 DA par litre, le conducteur peut rapidement récupérer le prix de l’installation du kit. Sur la route, on ne sent presque pas la différence entre l’essence et le GPL. Mais il faut changer souvent les bougies et le filtre à air sinon, la voiture risque de produire des explosions en roulant.

L’autre inconvénient est que la bouteille de gaz occupe presque la moitié du coffre et le nombre de stations qui vendent le GPL ne sont pas très nombreuses dans la wilaya.
B Mouhoub