Accueil Bgayet Un marché de proximité en chantier

Chemini

Un marché de proximité en chantier

1124

Donner un nouveau souffle à l’activité commerciale intra muros et offrir des opportunités d’insertion aux jeunes chômeurs, telles sont les perspectives, entre autres, escomptées par les responsables en charge de la gestion des affaires de l’APC de Chemini. C’est dans cette optique qu’un projet de création d’un marché de proximité a été lancé dans la localité. Cet équipement public implanté dans le périmètre urbain du chef-lieu communal est en cours de réalisation, a-t-on fait savoir. «La première tranche de cette infrastructure est à près de 90% de taux d’achèvement, tandis qu’une entreprise a déjà été retenue pour prendre en charge l’exécution des travaux de la 2e et dernière tranche de ce chantier», a expliqué un membre de l’exécutif communal.

«Ce marché de proximité est composé de 32 boxes, lesquels seront distribués dans quelques mois aux jeunes pour y exercer une activité marchande», a ajouté le responsable de l’APC, en précisant que les services de la municipalité ont déjà reçu des demandes dans ce sens. Notre interlocuteur a confié que cet investissement générera des ressources financières pour la trésorerie communale et contribuera, en même temps, à tirer de son marasme l’activité commerciale à Chemini. «L’investissement est le premier jalon pour aller vers l’autonomie financière, puis vers le développement local», a-t-il estimé. De leur côté, des jeunes de Chemini, candidats à l’acquisition de ces locaux, disent attendre fébrilement d’en prendre possession, afin de donner un contenu concret à leurs projets.

«Durant près de dix ans, j’ai enchaîné les petits métiers et les emplois sans lendemain. Si mon dossier venait à être sélectionné, j’aurais enfin la chance d’exercer une activité stable et potentiellement rémunératrice», a souligné un jeune trentenaire du village Semaoun. «Vivement la distribution de ces boxes. Mon vœu le plus cher est de figurer parmi les attributaires pour rompre avec la précarité et donner corps à mon rêve», a renchéri un autre postulant du village Ath Soula.
Nacer M.