Accueil Bgayet Un volontariat pour retaper la route

Bu Iderdaren

Un volontariat pour retaper la route

170

Ne répondant plus aux normes routières, l’axe routier dit Bu Iderdaren du CW6, à hauteur de Tala Anane, dans la commune d’Aït Smaïl, est enfin remis en état. Des mois durant, les automobilistes de la région et d’ailleurs étaient mis à rude épreuve à chaque fois qu’ils devaient l’emprunter.

Les pluies torrentielles enregistrées au début du printemps écoulé ont accéléré sa dégradation. Un important éboulement a fini par obstruer à moitié le chemin sur une longueur d’environ 50 mètres linéaires, rendant la circulation automobile très difficile, voire dangereuse. Au vu des dégâts, l’APC avait notifié la DTP afin qu’elle procède à sa réhabilitation, sans résultat. La commune a donc décidé de prendre le taureau par les cornes, en initiant un volontariat auquel ont participé ses employés et différentes entreprises locales, pour dégager la voie et rétablir la circulation routière.

«Lors des premiers éboulements survenus à cet endroit, l’APC est intervenue pour rétablir provisoirement la circulation. Aujourd’hui, on a décidé de nous prendre totalement en charge en organisant ce volontariat, puisque que les autorités concernées tardent à se manifester», dira un élu de l’APC d’Aït Smaïl. Et de poursuivre: «Notre objectif principal à travers ce volontariat était d’élargir ce tronçon et de libérer la circulation pour éviter d’éventuels accidents de circulation. Nous avons aussi saisi l’occasion pour éradiquer certaines décharges qui s’étaient formées aux abords de la route. Nos remerciements à tous nos entrepreneurs généreux qui nous ont aidés dans cette opération de solidarité», conclut-il.
M. K.