Accueil Bgayet Une campagne de vaccination lancée

Journée mondiale de lutte contre la rage

Une campagne de vaccination lancée

62

La Journée mondiale de lutte contre la rage, décrétée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS), coïncide avec le 28 septembre de chaque année. Ainsi, du 29 septembre au 3 octobre, une campagne de vaccinations antirabique sera lancée sur tout le territoire de la wilaya de Béjaïa afin de prévenir contre cette zoonose qui peut s’avérer mortelle. Cette journée est l’occasion de rappeler et surtout de sensibiliser contre cette zoonose, qui fait des milliers de décès de par le monde.

L’OMS donne un chiffre effarant des décès dus à la rage. Dans ce sens, il faut savoir que chaque année, environ 60 000 personnes meurent de la rage dans d’extrêmes souffrances, une grande majorité étant des enfants mordus par des chiens contaminés. Dans notre pays, la rage fait, en moyenne, 15 décès par année et des milliers de mordus par les chiens, selon le service de la prévention et de la promotion de la santé, au ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière. Le constat est alarmant d’autant plus que chez nous, les chiens errants sont devenus un fléau préoccupant.

Nonobstant les différentes campagnes d’abattage d’animaux errants, l’échec est toujours palpable, en ce sens que ces animaux, essentiellement des chiens, refont toujours surface, en surnombre en plus. A l’instar de toutes les autres wilayas, Béjaïa s’apprête à célébrer cette journée en organisant des campagnes de vaccination antirabique qui toucheront les animaux domestiques carnivores, à l’instar des chiens et des chats. Cette action d’envergure sera effectuée par les vétérinaires des bureaux d’hygiène communaux et ceux des subdivisions agricoles des différentes circonscriptions pour réussir cette campagne ô combien importante pour la santé publique. A cet effet, un appel est lancé aux propriétaires de chiens et chats, afin de se rapprocher des services concernés pour faire vacciner leurs animaux domestiques.

Syphax Y.