Accueil Bgayet Une enveloppe de 100 milliards allouée

Éducation - Réhabilitation des écoles primaires

Une enveloppe de 100 milliards allouée

153

La wilaya de Béjaïa vient de mobilier une autorisation de programme de l’ordre de 100 milliards de centimes pour prendre en charge des opérations de réfection et d’extension des écoles primaires à travers les communes. D’après un responsable de la wilaya, la nature et la consistance des travaux projetés seront définies en fonction des besoins de chaque établissement scolaire. Cela va de la réfection de l’étanchéité, à l’érection de murs de clôture, en passant par la réhabilitation des blocs sanitaires, des revêtements, ainsi que des aménagements divers.

Aussi, une part de ces crédits sera consacrée à l’acquisition d’équipements de chauffage et au raccordement au réseau du gaz naturel des écoles. Pour les écoles en bute à l’exigüité, il est prévu des opérations d’extension par la construction de nouvelles classes, a-t-on informé. Il est également question de la réalisation de cantines scolaires, au profit de certains établissements qui en sont dépourvus, de même que ceux où le service de restauration est assuré dans des classes aménagées.

«Ces opérations vont sans doute contribuer à améliorer les conditions de scolarisation des élèves, mais cela ne suffira pas à mettre à niveau toutes ces écoles rongées par un mal profond», a estimé un inspecteur de l’éducation de la région d’El Kseur. «Il faut des efforts d’investissement plus importants pour venir à bout des obstacles qui obèrent le fonctionnement optimal de nos écoles», a plaidé un éducateur de Tazmalt.

Pour sa part, un directeur d’école exerçant à Akbou a estimé : «Les problèmes sont multiples et variés. Il y a des écoles qui ne disposent même pas de mobilier scolaire suffisant, tandis que dans la plupart des centres urbains, la construction de nouvelles écoles s’impose pour régler le problème des sureffectifs.» Il est à rappeler qu’une enveloppe de 108 milliards de centimes a été dégagée par l’APW, il y a quelques semaines, pour la réhabilitation de ces écoles. D’ailleurs, récemment, un autre crédit de 4,5 milliards de centimes a été injecté pour l’achat de poêles à mazout, au profit de ces établissements.

Nacer M.