Accueil Bgayet Une maison de jeunes à l’abandon

Fenaïa

Une maison de jeunes à l’abandon

114

Une maison de jeunes, construite au profit du Village socialiste agricole relevant de la commune de Fenaïa, est livrée depuis des lustres à l’abandon. En effet, apprend-on, depuis plus de cinq ans, cette infrastructure, construite à proximité de la RN26, subit l’outrage du temps et est exposée à la déprédation.

Attendue depuis sa livraison, la mise en service de cet équipement n’a toujours pas lieu, est-il loisible de constater. «Suite à une délibération de l’Assemblée communale faite en 2015, la gestion de cette maison de jeunes a été transférée au profit de la direction de la jeunesse et des sports. Cette opération est incontournable, étant donné que l’APC ne possède pas de ressources humaines suffisantes pour faire fonctionner cette structure», a confié un membre de l’exécutif communal.

«Les responsables de la direction de la jeunesse et des sports ont promis de mettre cet équipement au service des jeunes du village, en y affectant du personnel. Hélas, cette promesse n’est pas tenue à ce jour», déplore-t-il. Contacté par nos soins, un responsable de la direction de la jeunesse et des sports dit comprendre «l’attente légitime» des jeunes de Fénaïa. «Le retard est la résultante de l’indisponibilité des postes budgétaires.

Dès que cette contrainte sera levée, l’ouverture de cette maison de jeunes sera effective», a-t-il assuré. Extenués par des années d’attente, exaspérés par une foison de promesses non tenues, les jeunes du Village socialiste agricole avouent ne plus se faire d’illusions. «On a sollicité toutes les instances concernées, mais c’est comme si l’on prêchait dans le désert.

On a même organisé des actions de protestation musclées. Sans résultat», râle un jeune villageois. «Ce projet de maison de jeunes est un gâchis monumental. C’est impensable que les auteurs d’une pareille gabegie ne fassent l’objet d’aucune reddition de compte !», lâche un autre habitant du village.

N Maouche.