Accueil Bouira L’ANP accentue son offensive à Bouira

Le bouclage de la forêt d’Errich se poursuit

L’ANP accentue son offensive à Bouira

4303

L’accalmie n’a finalement pas duré longtemps pour les citoyens de Bouira qui voient, encore une fois, les forces du mal faire leur apparition à quelques encablures du chef-lieu de wilaya.

En effet, suite à des informations fiables faisant état de la présence d’un groupe terroriste, l’armée nationale populaire s’est déployée en force au niveau de cet endroit boisé pour traquer ces criminels. Après une première attaque où deux sanguinaires ont été éliminés et un autre capturé vivant, l’opération militaire que supervise le chef de la première région militaire continue encore son forcing pour éliminer tous les membres du groupe. Selon des sources fiables, les moyens de lutte utilisés par les forces de l’ANP ont apporté leur fruit, puisque un autre criminel aurait été abattu dans la nuit d’avant-hier. On apprend également que durant la journée, les militaires restés en embuscade, engagent des engins à l’effet de défricher le terrain pour leur permettre de se déplacer en soirée sans courir le risque de tomber sur des engins explosifs de fabrication artisanale qu’enfouissent sous terre les terroristes. Ce qui les a amenés à neutraliser six autres sanguinaires au petit matin d’avant-hier. Les six criminels abattus par un des détachements de l’armée nationale populaire engagé dans cette opération qui se renforce au fil des jours et qui reste dans le prolongement du ratissage engagé il y a de cela plusieurs jours dans cette région, ont été pour rappel, formellement identifiés par les services de sécurité étant fichés depuis de longues dates pour la majorité d’entre eux. Il s’agit, selon une confirmation du MDN qui a diffusé de suite un communiqué d’information sur le bilan provisoire de cette opération, de « A. Mustapha » alias « Abou Rawaha », ayant rejoint les groupes terroristes en 1997, de « N. Belkacem » alias « Abou Fares », ayant rejoint les groupes terroristes en 1998 et de « A. Mohamed » alias « Abou Silah », ayant rejoint les groupes terroristes en 1998, » a précisé la même source. Les trois autres terroristes désormais hors d’état de nuire sont, toujours selon la même source, « B. Mekki » alias « Abou Youcef « , « Ch. Ismail » alias « Ammar Eldjound » et « H. Abdelhakim » alias « Abdelhakim ». Le service de communication du MDN signale, par ailleurs, que l’opération de ratissage est en cours près de la forêt d’Errich, dans la commune d’Aïn Turk. Il y a enfin lieu de rappeler que durant le mois de Ramadhan dernier, les services de sécurité de Bouira ont été la cible d’une attaque terroriste mais fort heureusement, aucune perte de vie humaine n’a été déplorée. D’ailleurs, à chaque mois de carême, les terroristes tentent de montrer une présence sanguinaire dans cette ville. C’est certainement l’une des raisons de leur présence dans cette forêt d’Errich à cette période précise qui nous sépare d’à peine quelques jours du mois sacré.

T. Y.