Accueil Bouira Tachachit, un site archéologique classé, à l'abandon

El-Adjiba

Tachachit, un site archéologique classé, à l'abandon

2611

Le sol de la commune d'El Adjiba, 26 kms à l'Est de Bouira, regorge de vestiges antiques inestimables.

D’innombrables pièces archéologiques ont été mises au jour, ces dernières années, dans le sillage de certains travaux de construction ou de labourage. En effet, la dernière découverte en date remonte au mois de juillet dernier, où, suite au lancement des travaux de réalisation d’un réservoir d’eau dans la localité de Tachachit, des ouvriers sont tombés sur des vestiges qui étaient constitués, en fait, d’ustensiles en poterie et de grosses pierres taillées qui remonteraient à l’époque romaine. Aussitôt découverts, les autorités communales ont été avisées et les travaux ont été suspendus. Une commission de spécialistes a été dépêchée sur les lieux pour faire le constat et prendre les mesures afférentes. Il est à noter que ce n’est pas la première ni la dernière découverte dans cette localité de Tachachit, car par le passé des habitants ont découvert des pièces de monnaie datant de la présence Romaine dans le pays, ainsi que des pièces de poterie, des colonnes et des mosaïques. D’autres découvertes plus frappantes encore ont été réalisées, lesquelles ont trait à une presse d’olive en ruine, des bains et une fabrique artisanale de tuiles Romaines. Les spécialistes ont été catégoriques concernant ces découvertes pour conclure que la région d’El Adjiba était un site construit par des colons ou des vétérans de la légion Romaine. En somme, c’est toute une cité qui serait ensevelie sous terre! Il aura fallu des années de lutte de la part des habitants et de quelques associations locales pour voir enfin les lieux gorgés de ruines antiques, classés comme site protégés. Aucune construction ni toutes autres sortes de travaux n’y sont permis, et ce, dans l’optique de protéger ces vestiges appartenant à l’histoire et à la mémoire collective de la région. Cependant, il est à déplorer que même classé ce site n’a bénéficié ni de fouilles ni de protection.

Y. Samir