Accueil Bouira Plusieurs activités organisées à Aghbalou

Célébration du 20 avril

Plusieurs activités organisées à Aghbalou

701

à l’initiative du collectif associatif de la commune d’Aghbalou, en collaboration avec l’APC, diverses activités culturelles et sportives ont été organisées vendredi dernier au niveau de la maison de jeunes de Vouaklane à l’occasion de la célébration du Printemps berbère (20 avril). Plusieurs associations ont pris part à ces festivités parmi lesquelles l’on peut citer l’association des activités des établissements de jeunesse d’Aghbalou, celle des arts lyriques, la section locale des scouts musulmans (SMA) Slimane Amirat et l’association sportive Hapkidou. La section de Tirourda du parc national du Djurdjura (PND) a également pris part à cet événement à travers une exposition mettant en exergue la diversité animale et végétale du parc et de la région. Plusieurs autres expositions, notamment celles d’objets traditionnels kabyles, de livres amazighs et instruments de musique, attendaient le public au niveau du hall de la maison de jeunes. Le coup d’envoi de la célébration a été marqué par plusieurs prises de parole de nombreux intervenants dont le P/APC d’Aghbalou M. Hamoum Nacer et du responsable du maison de jeunes M. Fahim Gaouaoui qui ont tenu à rendre un vibrant hommage aux militants de la cause amazighe et aux morts de la tragédie de Boufarik. Suite à quoi, il a été laissé place aux différentes activités. Ainsi plusieurs chorales se sont succédé à la tribune pour régaler le public en interprétant des chansons du répertoire kabyle. La troupe théâtrale de l’association des établissements des activités de jeunesse a pris, jute après, le relais à travers un sketch intitulé Tviv (le docteur) et une pièce théâtrale intitulée «Urfan netmatut» (les soucis de la femme). Après, c’était au tour des athlètes de la section Apkidou d’assurer une exhibition d’arts martiaux. Les festivités se sont poursuivies dans l’après-midi avec la projection d’un film kabyle intitulé «Slilouane» produit et réalisé par l’association «Ikhulaf». La célébration de Tafsut Imazighan a vu aussi l’organisation d’un gala artistique auquel ont pris part plusieurs chanteurs et jeunes talents de la commune. Les festivités ont été enfin clôturées par la remise de diplômes d’honneur aux participants à l’événement. Pour le coordinateur de l’événement, Fahim Guaouaoui, la célébration était une occasion pour marquer une halte et rappeler cette date phare du combat des amazighes pour leur identité mais aussi pour se souvenir du sacrifice de plusieurs générations de militants de cette cause.
D. M.