Accueil Bouira 336 incendies enregistrés

Forêts - La conservation fait son bilan de juin à octobre

336 incendies enregistrés

65

Les services de la conservation des forêts de la wilaya de Bouira ont enregistré pas moins de 336 incendies de tous genres sur la période allant du début du mois de juin jusqu’à la fin du mois d’octobre derniers. C’est ce qui ressort du bilan établi par la conservation des forêts de la wilaya pour la période allant du 1er juin au 23 octobre. Selon la même source, les équipes d’intervention des forêts ont effectué au cours de cette période 52 interventions pour éteindre des feux de forêts. Le reste des interventions effectuées, soit 284, concernent des feux qui se sont déclenchés au niveau des champs et autres terrains agricoles.

Au plan des dégâts, les feux de forêts ont causé la perte de 341 hectares de tissu végétal tandis que les feux enregistrés en dehors des forêts ont détruit 45 hectares de récoltes agricoles tous genres confondus : 11.322 arbres fruitiers, 790 ha de broussailles et 47.175 bottes de foin. Toujours à propos des dégâts occasionnés au niveau des forêts, la conservation des forêts de la wilaya de Bouira a noté que les flammes ont ravagé près de 32 ha de pins d’Alep, 7.5 ha de chêne vert, 3.8 ha de cèdre de l’Atlas, 18 ha de chêne liège, 167 ha de maquis de chêne vert, 20.5 ha de chêne liège et plus de 90 ha de broussailles. Par ailleurs et sur un autre chapitre, les mêmes services indiquent que les mois de juillet et août ont été ceux durant lesquels il a été enregistré le plus grand nombre de dégâts.

Ainsi au mois de juillet dernier, il est fait état de plus de 171 ha de dégâts. Les dégâts enregistrés au mois d’août sont évalués à plus de 151 ha. Durant ces deux mois, il a été signalé 46 départs d’incendies. Le mois d’octobre a connu cinq (05) départs d’incendies et celui de septembres un seul (01) départ. Côté dégâts, les flammes ont ravagé 10.5 ha en octobre et 0.12 ha au mois de septembre. Au mois de juin par contre, aucun départ d’incendie n’a été enregistré. Toujours selon la même source, les communes de Kadiria, Aomar et Saharidj et Aghbalou sont les plus touchées par ces incendies durant la même période. Sur les principales causes de ces feux de forêts, la conservation des forêts en citent deux.

Il est entre autres évoqué une hausse sensible des températures et les fortes bourrasques de vents durant la saison chaude et la période allant de juin à octobre. Selon la même source, si certains incendies ne sont pas prémédités et sont plutôt dus à un laisser-aller de certains habitants et propriétaires terriens, il n’en demeure pas que bon nombre d’incendies sont prémédités et d’origine criminelle. Sur un tout autre volet, la conservation des forêts de la wilaya de Bouira a préconisé un certain nombre de mesures allant dans le sens du renforcement de ses services en moyens humains (équipes d’intervention) et matériels (véhicules tous terrains, citernes tractées…) et ce, pour lutter plus efficacement contre les incendies.

Djamel M.