Accueil Bouira 6 milliards pour l’assainissement

M'CHEDALLAH - Mise en œuvre du programme des PCD 2019

6 milliards pour l’assainissement

49

L’APC de M’Chedallah a lancé plusieurs opérations entre extension et réalisation des réseaux d’assainissement à travers les diverses localités de la municipalité. La première opération est celle de l’éradication de pas moins d’une dizaine de points noirs en divers endroits. Ce sont des rejets d’assainissement lâchés à ciel ouvert, dont certains ont été bloqués durant plusieurs années par des oppositions de citoyens et qui ont bénéficié d’une enveloppe financière de 1 milliard de centimes.

Sur ce chapitre des PCD, il a été aussi retenu le programme de réduction de la pollution des deux principaux cours d’eau de la commune, à savoir Assif N’sahel et Assif Iwakuren ainsi que la protection des terrains agricoles par une extension des 03 principaux rejets d’assainissement. Un programme qui a nécessité la mobilisation de 600 millions de centimes. Il a été aussi retenu dans ces PCD 2019 trois opérations d’achèvement des réseaux tel que celui d’Assif Assemadh pour 1 milliard de centimes, celui d’Ath Yekhlef pour 300 millions, et enfin Tigzirine et Aarkouv pour 300 millions.

Egalement, trois nouveaux réseaux d’assainissement ont été lancés, le premier dans la localité d’Avaali pour 500 millions de centimes, Aharrach pour 300 millions et enfin un nouveau réseau à Raffour pour 500 millions. Ceci en parallèle à plusieurs autres opérations de rénovation qui ont consommé une enveloppe de 200 millions de centimes. Le maire de M’Chedallah, M. Kaci Iddir indique que ce programme de PCD 2019 accuse un retard dans le lancement d’une opération en souffrance qui est un nouveau réseau d’assainissement retenu au profit du quartier Ath L’Djillali dont l’enveloppe financière qui lui a été dégagée est de l’ordre de 2 milliards et 200 millions de centimes.

Un projet bloqué par une opposition émise par des riverains avec lesquels plusieurs entrevues se sont tenues sans toutefois aboutir. Il faut noter à ce sujet que la loi d’expropriation d’office dans le cadre de réalisation de projets d’utilité publique a été abolie pour les PCD et n’est mise en application que pour les PSD soit les projets d’envergure sectorielle. L’édile communal dira que mise à part cette dernière opération, le reste des projets sur ce chapitre de l’assainissement retenus dans les PCD 2019 sont confiés et sont en cours de réalisation.

Oulaid Soualah