Accueil Bouira Aami Nacer, un volontaire particulier à l’hôpital de M’Chedallah

PORTRAIT - Il consacre sa retraite à la toilette des morts

Aami Nacer, un volontaire particulier à l’hôpital de M’Chedallah

283

Il est de ces actions humanitaires et de bienfaisance qui forcent le respect et l’admiration. C’est le cas de Aami Nacer, un sexagénaire originaire d’Ath Yevrahim, qui, après sa retraite, se consacre bénévolement à la toilette des morts à l’hôpital Kaci Yahia de M’Chedallah. Devant son volontarisme, les responsables de l’hôpital ont mis à sa disposition une chambre à proximité de la morgue où il range le matériel qu’il utilise pour exécuter ce rituel religieux en faisant la toilette aux morts à l’intérieur même de la morgue où il dispose d’une table. Bien mieux, il procède à la collecte de tissu blanc pour coudre les linceuls après que des bienfaiteurs lui ont offert une machine à coudre.

Il ne quitte le mort qu’après sa mise en bière, en refusant gentiment mais catégoriquement de prendre de l’argent que tentent de lui refiler les parents des morts. Résidant dans la ville même de M’Chedallah, il fait une tournée quotidienne à l’hôpital et rend visite aux malades auxquels il propose ses services. Poussant plus loin son engament dans ces actions humanitaires, il a affiché son numéro de téléphone au poste de garde devant l’entrée principale de l’hôpital pour permettre à ceux qui ont besoin de ses services de le contacter de jour comme de nuit. Cet homme pieux et exceptionnel très populaire, qui s’est fait une noble réputation, jouit d’un grand respect tant à l’intérieur de l’hôpital que dans toute la région.

Oulaid Soualah