Accueil Bouira Campagne de nettoyage à Inesman

Taghzout

Campagne de nettoyage à Inesman

148

Les villageois d’Inesman sur les hauteurs de la commune de Taghzout, au Nord de la wilaya de Bouira, ont initié, depuis quelques jours, une opération de volontariat visant à nettoyer et à embellir leur localité. En effet, après avoir réuni les fonds nécessaires, auprès de la population locale, les initiateurs de ce volontariat ont procédé, au lancement de nombreux travaux aux quatre coins du village. Les travaux en question ont porté sur le nettoyage des différents accès d’Inesman qu’ils ont débarrassés des détritus et autres gravas et matériaux de construction entreposés aux abords des ruelles.

Les villageois se sont aussi attelés à nettoyer les ouvrages de canalisation des eaux de pluie pour faciliter leur écoulement et éviter les inondations fréquentes des rues. Et à certains endroits, des murs de soutènement ont été édifiés par les habitants pour éloigner le risque de glissement de terrain fréquent. Cette opération de volontariat a vu également le lancement de travaux d’embellissement des façades des habitations donnant sur les rues du village, lesquelles ont été retapées puis peintes. Un initiateur de cette action en a profité pour nous confier que celle-ci vise à redorer l’image du village et à améliorer le cadre de vie de ses habitants.

«Grâce à la solidarité de tous, nous avons pu collecter les fonds nécessaires au financement de différents travaux. Les villageois ont apprécie l’idée et y ont grandement adhéré. Sans leur aide et leur implication, nous n’aurions pas pu réaliser ces travaux». Et de poursuivre : «Au fil des années, nous nous sommes rendus compte qu’il ne sert à rien d’attendre une action des pouvoirs publics qui tarde à venir. C’est pour cela que nous avons décidé de prendre les choses en main pour améliorer notre cadre de vie.» Il convient de souligner, par ailleurs, que ce village haut perché de Taghzout est en proie à l’isolement et à la marginalisation.

Ces dernières années, très peu de projets lui ont été accordés, lui dont la population fait face à des insuffisances dans tous les domaines, a-t-on appris. Ceci est valable pour l’eau potable, le gaz, l’assainissement et les routes. Et en dépit des actions de protestation organisées par les villageois pour exiger la prise en charge de leurs doléances, rien n’a été fait à ce jour. A rappeler que l’an dernier, un projet de raccordement au gaz a été annoncé par l’ancien wali, Mustapha Limani, mais les villageois attendent toujours sa concrétisation.

Djamel M.