Accueil Bouira Danger sur la voie ferrée !

Bouira - Chef-lieu de wilaya

Danger sur la voie ferrée !

42

La voie ferrée traversant la ville de Bouira du sud au nord constitue un danger permanent pour les habitants qui empruntent au quotidien le chemin menant à l’université de Bouira.

Les piétons qui traversent chaque jour la voie ferrée encourent un grand risque au péril de leur vie. Il y a eu de signaler que quelques années en arrière, un passage à niveau gardé a été installé à hauteur du quartier de l’ancienne gare routière, malheureusement ce passage à niveau n’existe plus au grand dam des piétons. Nul n’est à l’abri d’un accident qui sera vraiment regrettable.

Cette voie ferrée représente un danger de mort. «Des mesures de sécurité doivent être mises en place pour éviter un drame. Les gens n’ont que ce passage pour se retrouver à l’autre bout de la route. C’est inadmissible de laisser cette situation telle qu’elle est», s’écrie un citoyen. Dans la wilaya de Bouira, il existe plus de soixante passages à niveau non gardés sur les 101 km de voies ferrées qui traversent la wilaya, ce qui a causé auparavant des pertes en vies humaines et des accidents mortels.

Les usagers qui se rendent à l’université sont unanimes à dire que la voie ferrée demeure un danger réel qui menace leur vie au quotidien. «Nous demandons aux autorités concernées la mise en place d’une passerelle ou bien la sécurisation de cette voie en mettant une barrière de sécurité», dira un citoyen de Bouira. N’omettons pas de citer un autre danger qui menace les piétons à hauteur du campus universitaire, qui est celui des accidents de la route.

Car plusieurs personnes traversent les routes dont le trafic est dense, particulièrement au niveau de celui menant à l’université et s’exposent ainsi aux dangers. Rien n’est fait pour éliminer tous ces dangers. «Les autorités ont l’habitude de ne pas intervenir qu’après qu’un accident survient. Nous exigeons l’installation d’une passerelle qui évitera certainement de probables accidents aussi bien au niveau de la voie ferrée que la route menant à l’université», confie Hamid, un étudiant à l’université Akli Mohand Oulhadj.

Il faut préciser que les passages à niveau situés à travers le territoire de la wilaya de Bouira sont à l’abandon et sans sécurisation ni protection. La sonnette d’alarme est donc tirée et il appartient désormais aux pouvoirs locaux de réagir au plus vite avant qu’un accident ne survient.

T. F.