Accueil Bouira Deux écoles en projet

AHNIF - Elles seront implantées à Tikeremtath et Douba

Deux écoles en projet

23

Le maire de la commune d’Ahnif a annoncé l’attribution de deux groupes scolaires à la municipalité. Le premier sera implanté à la cité 160 logements de Tikeremtath, un quartier à forte concentration démographique et situé à la périphérie Sud du chef-lieu de commune.

Le second établissement (premier cycle) sera réalisé dans la localité de Douba, en bordure de la RN5. Pour cette deuxième école primaire, le choix Douba s’explique par le fait que la localité est sise au milieu de plusieurs autres agglomérations, telles qu’Aksim, Cheikh Left et Tichikerth, ce qui évitera, donc, à de plusieurs écoliers, issus de ces localités, les longs déplacements jusqu’au chef-lieu communal et villages voisins pour poursuivre leur scolarité.

Il faut signaler que de nombreux villageois de l’Est de la commune avaient longtemps réclamé l’implantation d’une école primaire dans cette région. Le choix du terrain des deux écoles, qui seront dotées de cantines, a été effectué et approuvé par la commission de wilaya. Le maire dira que le dossier est ficelé et les travaux du projet vont démarrer dans un proche avenir.

L’édile communal se félicite de l’inscription de ces deux établissements scolaires qui, vont, selon lui, désengorger l’école primaire Chahid Boubi Ali du chef-lieu de commune, qui comptabilise, présentement, pas moins de 604 places pédagogiques. Enfin, ces nouvelles structures viendront aussi combler le manque de moyens de transport scolaire.

Il est utile de signaler que la commune d’Ahnif s’est vu attribuer récemment plusieurs opérations de développement dans le cadre des différents plans (PCD et FCCL). Parmi ces opérations, certaines portent sur l’extension du réseau gaz de ville vers le quartier Tikeremtath au profit de 112 foyers, pour un montant de 110 millions de centimes.

Il est aussi question de la réalisation d’un réseau d’éclairage en LED le long du CW11 et du tronçon de la RN passant par le village de Cheikh Left. Les montants des projets sont respectivement de 400 et 300 millions de centimes. Un autre, portant sur l’extension du réseau d’assainissement au profit de 80 foyers de la commune, a été retenu cette année aussi.

Oulaid Soualah